Forêt: éviter une aberration

L'Université du Québec à Chicoutimi... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'Université du Québec à Chicoutimi

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Saint-Gelais
Le Quotidien

Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, principale région forestière du Québec, privée de toute équipe de recherche de terrain spécialisée en ce domaine? L'affirmation est tellement grosse qu'elle apparaît tout bonnement impossible, voire complètement ridicule.

Et pourtant, cette aberration pourrait devenir une bien triste réalité si jamais l'expertise accumulée par le Consortium de recherche sur la forêt commerciale boréale de l'Université du Québec à Chicoutimi n'est pas transférée, sous peu, dans une nouvelle chaire de recherche industrielle qui serait également rattachée à l'université régionale.

Tel que rapporté samedi dernier dans Le Quotidien, le Consortium se trouve, en effet, à la croisée des chemins. Des changements majeurs survenus dans les structures financières destinées à la recherche, tant à Québec que du côté du gouvernement fédéral, privent aujourd'hui l'organisme de financement.

Selon le coordonnateur du Consortium, Daniel Lord, la meilleure option pour préserver les données, les connaissances, les travaux en cours et l'expertise actuelle du groupe de recherche de pointe consiste à les transférer au sein d'une chaire de recherche de nature industrielle, un changement de modèle qui devrait permettre un meilleur accès aux leviers et aux aides financières des différents paliers de gouvernement.

Actuellement, le Consortium de recherche sur la forêt commerciale boréale prend la forme d'un organisme sans but lucratif doté d'un budget annuel de fonctionnement qui a déjà atteint 1,5 M$ qui regroupe des partenaires gouvernementaux, l'UQAC et plusieurs acteurs de l'industrie forestière de premier plan dont Produits forestiers Résolu, Arbec, Chantiers Chibougamau et la Scierie Barrette-Chapais, ainsi que des acteurs syndicaux.

Cette façon de faire unique a permis à l'organisme de faire notablement avancer, au cours des 22 dernières années, la connaissance des chercheurs concernant notamment la régénération des forêts nordiques et de mieux comprendre les facteurs qui influencent la croissance des arbres et leur comportement après des perturbations comme des incendies ou des soubresauts climatiques. Des connaissances très pointues et très axées sur les réalités du terrain, et qui sont irremplaçables alors que toute l'industrie cherche à se repositionner et à s'ajuster à un nouvel environnement social, politique, économique et environnemental. Des connaissances et des travaux, également, qui sont uniques au Québec et qui s'avèrent complémentaires, et non en concurrence, avec les autres travaux universitaires effectués en matière forestière, notamment à l'Université Laval.

Dans ce contexte, et compte tenu des enjeux liés à cette industrie au Saguenay-Lac-Saint-Jean, il est impératif que la région s'unisse et exige d'une seule voix que Québec, les autorités de haut savoir et les partenaires concernées acceptent rapidement de mettre en place une chaire industrielle qui permettra d'y maintenir des travaux de recherche et une expertise de pointe. L'enjeu n'est pas très «sexy», mais il est absolument vital pour l'avenir de la région.

Car c'est via la recherche et le développement de nouvelles connaissances de pointe que le Québec pourra jeter les bases d'une relance durable de l'industrie forestière, une relance qui tient véritablement compte des enjeux liés aux changements climatiques, aux réalités fauniques et aussi aux spécificités propres à la forêt qui pousse directement sur le territoire régional et qui y est exploitée et source d'emplois.

Priver le Saguenay-Lac-Saint-Jean d'outils de recherche sur la forêt, c'est priver la région de tout contrôle sur l'avenir de cette industrie névralgique. Ce qui serait un non-sens absolu et inconcevable.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer