RTA: des signaux positifs

Stéphane Bassène, directeur de l'Usine Grande-Baie, et Étienne... ((Photo Le Quotidien, Marianne L. St-Gelais))

Agrandir

Stéphane Bassène, directeur de l'Usine Grande-Baie, et Étienne Jacques, chef des opérations Métal primaire, ont annoncé un investissement de 64 millions de dollars pour la modernisation d'une partie de l'aluminerie.

(Photo Le Quotidien, Marianne L. St-Gelais)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
François Saint-Gelais
Le Quotidien

Rio Tinto Alcan a multiplié les annonces d'investissements importants, depuis le début du mois de juin, aux quatre coins de la région. Certes, les fameuses grandes annonces tant attendues au Saguenay-Lac-Saint-Jean, celles qui concernent spécifiquement les deuxième et troisième phases de l'usine AP60 du complexe Jonquière ainsi que l'agrandissement de l'aluminerie d'Alma, ne sont pas encore tombées. La demande sur les marchés et la conjoncture économique mondiale demeurent toujours trop incertaines. Mais ces dossiers sont toujours actifs, a réassuré, hier, en point de presse, le chef des opérations Métal Primaire pour l'Amérique du Nord de RTA, Étienne Jacques.

Néanmoins, la série de projets dévoilés dans les derniers jours par la compagnie, qui a culminé hier à Alma, est extrêmement positive. Elle envoie le signal que la multinationale est d'une part, intéressée à se tailler une place de choix au sein des nouvelles niches industrielles où le métal gris est appelé à prendre de plus en plus de place. C'est ainsi, en effet, qu'il faut saisir la décision de la compagnie d'investir plus de 2 M$ à son centre de coulée du Complexe Jonquière afin de produire davantage de billettes d'aluminium destinées notamment à la fabrication de composantes du populaire camion Ford F-150. D'autre part, toutes ces annonces signifient que Rio Tinto est toujours bien implantée dans la région et bien décidée à y maintenir des activités de production d'aluminium à la fine pointe de la technologie, et à continuer à y innover. Ce qui signifie que lorsque, inévitablement, la demande pour le métal gris va reprendre, le Saguenay-Lac-Saint-Jean sera fort bien positionné afin d'en profiter puisque l'ensemble des actifs de RTA dans la région seront modernes et hautement performants, incluant les barrages et les centres de recherche, laboratoires étroitement impliqués dans le dossier de l'AP44. Une excellente nouvelle donc, qui rend d'autant plus réaliste de croire en la volonté de la multinationale d'aller effectivement de l'avant, dès que l'économie et que le prix du métal le justifieront, la réalisation des projets AP60 et l'agrandissement de l'aluminerie d'Alma déjà en processus de modernisation technologique.

Dans une autre perspective, le fait que la compagnie investisse aussi massivement à Alma et injecte plusieurs millions de $ afin de conduire une étude sur l'avenir de Vaudreuil et de son site de dépôt de résidus s'avèrent également très porteurs, et ce à de multiples égards.

Cela démontre que RTA envisage toujours de conserver opérationnelle cette installation qui emploie un millier de travailleurs et qui demeure, aussi efficace qu'unique en son genre car située loin d'une mine de bauxite. Et, l'annonce majeure faite hier à Alma, usine où les relations de travail ont connu des périodes pour le moins difficiles et tendues et alors que des négociations s'amorcent, envoie un signal très fort.

Les dizaines de millions de $ au total d'investissements annoncés par Rio Tinto Alcan représentent une véritable bouffée d'air frais pour l'économie régionale, qui tourne au ralenti depuis plusieurs mois, et pour ses équipementiers. La technologie AP44 unique au monde développée au Centre de recherche Arvida qui permet de hausser l'ampérage des cuves AP30 tout en accroissant leur production et en diminuant leur empreinte environnementale pourrait éventuellement être vendue et implantée sur les quelque 6000 cuves de ce type actuellement en service sur la planète... Ce qui pourrait engendrer d'énormes retombées pour la région.

Sur le plan stratégique, avec sa dernière série d'annonces, la multinationale s'assure de clore la saison médiatique qui précède la période estivale sur une bonne note, à quelques jours, en plus, du forum économique de jeudi prochain, ce qui ne nuit certes pas... En attendant les grandes annonces à Alma et au Complexe Jonquière, la région doit profiter au maximum des investissements dévoilés au cours des dernières semaines par RTA. Tout en suivant étroitement, bien sûr, l'évolution du marché du métal gris...

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer