Forum régional: les vrais enjeux

Il est indubitable que la forêt et l'aluminium... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Il est indubitable que la forêt et l'aluminium occuperont encore une large place dans les discussions le 18 juin.

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Quelle région voulons-nous devenir? Quelle vision, quels pôles de développement novateurs voulons-nous adopter? Quels changements structurels et organisationnels doivent être effectués afin de positionner le Saguenay-Lac-Saint-Jean en vue d'affronter les défis démographique, social et économique des prochaines années? Comment recréer un réel sentiment d'unité et de solidarité aux quatre coins du «Royaume», lequel apparaît de plus en plus divisé en raison des difficultés subies au cours des dernières années par les industries du bois et de l'aluminium?

Voilà les réponses que doit fournir le forum économique régional prévu le 18 juin prochain à Alma. Voilà les questions qui doivent, maintenant, guider les responsables de cette instance dans le dernier droit de leurs préparatifs.

Au cours des dernières semaines, une centaine de mémoires ont été déposés par une foule d'intervenants de tous les horizons et de tous les secteurs d'activités de la région. Les organisateurs du forum doivent faire le tri parmi toutes les suggestions et les pistes de réflexion soulevées par le milieu socioéconomique, touristique et culturel régional. Le fait qu'autant de groupes aient déposé des mémoires, aient réfléchi à l'avenir économique du Saguenay-Lac-Saint-Jean est porteur. Toute communauté gagne à prendre du recul et à envisager son avenir. Mais, dans le cadre d'un exercice stratégique d'envergure comme le forum du 18 juin prochain, toutes les idées et tous les mémoires déposés dans les dernières semaines ne se valent pas. Un tri s'impose. Des choix stratégiques doivent être faits.

Les thèmes qui seront débattus à Alma, les échanges qui y seront faits, doivent servir à jeter les bases du développement des 25 prochaines années pour le Saguenay-Lac-Saint-Jean. À jeter de nouvelles fondations pour projeter la région dans le 21e siècle. L'exercice ne doit pas servir de base de récitation d'une «liste d'épicerie», d'une énumération d'idées et de sujets lancés sur la place publique en rafale, sans profondeur, sans véritable échange. Donc sans résultat probant au final.

Une foule d'idées et de suggestions lancées au cours de la phase préparatoire du forum sont intéressantes mais elles n'ont pas besoin d'être débattues durant le sommet pour avoir une chance de se concrétiser.

Le 18 juin, seules les pistes de réflexion les plus audacieuses et les plus stratégiquement porteuses doivent figurer au coeur des discussions. La tenue d'un événement comme le sommet régional d'Alma constitue un événement rare dans l'histoire d'une communauté. Il n'y aura pas d'autres forums du genre au Saguenay-Lac-Saint-Jean avant plusieurs années, sinon des décennies. Les enjeux qui y seront traités doivent être à la hauteur de la situation.

Le dernier exercice du genre, tenu dans les années 90, a permis au Royaume de se doter d'une solide filière axée sur la recherche et le développement dans le domaine du métal gris, et a facilité l'émergence de PME et d'équipementiers aujourd'hui actifs aux quatre coins du monde. C'est ce genre de mesures, ce type de vision, qui doivent émerger du forum 2015.

Il est et il restera primordial de soutenir la première, deuxième et troisième transformation de ces ressources. Mais d'intéressantes pistes de réflexion ont été soulevées en marge de la phase préparatoire des dernières semaines. Créer un pôle axé sur la fourrure, implanter une appellation d'origine contrôlée pour les bleuets d'ici et soutenir la recherche médicale et scientifique sur ce fruit, positionner la région pour la tourner vers une économie nordique, favoriser l'implantation d'une filière tournée vers l'industrie du transport vert et électrique, secteur dans lequel, justement, l'aluminium occupe une large place... Autant de propositions, de créneaux différents et novateurs, uniques au Québec, qui pourraient dynamiser le Royaume. Autant de pistes qui pourront profiter, concrètement, des sommes que Québec réserve justement pour la mise en application de mesures découlant du forum du 18 juin, pour lequel la région doit se montrer à la hauteur des défis qui pèsent sur son avenir.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer