L'esprit des ententes locales

Le gouvernement Couillard assure que ses vastes réformes... (La Presse Canadienne, Jacques Boissinot)

Agrandir

Le gouvernement Couillard assure que ses vastes réformes visent à décentraliser les pouvoirs et à faire en sorte que les grandes décisions se prennent le plus près possibles des citoyens et des besoins sur le terrain.

La Presse Canadienne, Jacques Boissinot

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les ententes spécifiques liant le gouvernement, les Conférences régionales des élus (CRÉ) et divers organismes actifs sur le terrain n'ont jamais beaucoup défrayé les manchettes au Saguenay-Lac-Saint-Jean où ailleurs au Québec. Il n'empêche que ces protocoles administratifs, qui se retrouvent pratiquement orphelins en raison de la disparition prochaine de ces organismes, sont efficaces et utiles et devraient être préservés, sinon dans la forme, au moins dans leur esprit. Un peu à l'image de l'entente intervenue afin de permettre le maintien des 110 Carrefours jeunesse-emploi québécois.

Techniquement, ces ententes spécifiques couvrant tous les domaines, de la culture à l'éducation, en passant par des initiatives économiques et l'agriculture, ont permis de régionaliser la gestion de fonds et de programmes de l'État. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean, d'ailleurs, a été, à cet égard, l'une des régions les plus actives du Québec en cette matière. Cela a permis l'émergence de projets porteurs devenus des modèles au Québec, comme le CRÉPAS, ou l'organisme Portes ouvertes sur le Lac, aujourd'hui fermé temporairement, et dont l'avenir apparaît pour le moins incertain...

Le gouvernement Couillard assure que ses vastes réformes visent à décentraliser les pouvoirs et à faire en sorte que les grandes décisions se prennent le plus près possibles des citoyens et des besoins sur le terrain. C'est, en tout, cas, ce que Québec alléguait dans le cas des CISSS.

Dans ce contexte, il importe que le gouvernement trouve un moyen de préserver les ententes spécifiques. Ou à tout le moins qu'il mette en oeuvre un programme similaire qui visera à donner aux régions le même type de pouvoir et de liberté d'action. Évidemment, la disparition des CRÉ, structures qui formaient dans chaque région administrative une forme de palier de gouvernement cohérent et bien structuré, complique la réflexion.

Le milieu socioéconomique saguenéen et jeannois fait figure de modèle au Québec en pilotant la mise en place d'une table regroupant les préfets. Par contre, à moins que Québec n'oblige toutes les régions à se doter d'une telle instance, ce qui apparaît pour le moins douteux, il n'est pas certain que ce modèle sera la solution retenue partout. Il semble plus logique de confier la gestion des ententes spécifiques « post-CRÉ » aux MRC. Cela a cependant comme conséquence, pour le gouvernement, de se retrouver avec une grande quantité de partenaires potentiels. Cela est certes épineux. Sans compter que les MRC québécoises n'ont pas toutes le même degré de cohérence et ne disposent pas toutes des mêmes ressources que les MRC du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

À travers cette nouvelle dynamique, il ressort que les organismes actifs sur le terrain et qui bénéficiaient des avantages des ententes spécifiques devront négocier directement avec Québec pour assurer leur développement, voire simplement leur survie, à tout le moins jusqu'à ce qu'un nouveau modèle de gestion décentralisée des programmes et des fonds publics ne soit établi.

L'exemple de Portes ouvertes sur le Lac, fermé après plusieurs années de succès reconnus aux quatre coins du Québec, alors même que la notion d'intégration des immigrants défraie l'actualité et que les perspectives démographiques de la région nécessitent des actions énergiques démontre l'importance de cet enjeu.

Un enjeu moins sexy et moins vendeur que les fluctuations du cours du litre d'essence, mais qui s'avère fondamental en matière de développement régional et d'occupation efficace du territoire et qui ne peut faire l'économie, ici comme à Québec, d'une profonde et réelle réflexion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer