Fausse bonne idée

Partager

Gabriel Simard
Le Quotidien

(Montréal) Le ministre de la Culture et des Communications, Maka Kotto, a lancé un ballon mettant en péril l'exclusivité du programme d'Art et technologie des médias (ATM) du Cégep de Jonquière. Il vaudrait mieux que ce ballon se dégonfle tant il constitue une fausse bonne idée.

Le département d'ATM se concentre depuis 1967 à offrir un programme diversifié pour les élèves du Québec. Ouvrir l'enseignement du journalisme dans certaines autres régions, c'est non seulement diluer la qualité d'une formation bâtie sur plus de 40 ans d'expérience, mais c'est aussi diluer le nombre d'étudiants de l'extérieur susceptibles de venir approfondir leurs connaissances à l'intérieur de ce programme unique.

De plus, l'arrondissement de Jonquière souffrirait d'un tel éparpillement puisqu'une part non négligeable de son économie repose sur la consommation des nombreux jeunes adultes qui proviennent de l'extérieur. Les restaurants, les cafés et les bars perdraient une partie de leur clientèle.

C'est sans compter sur le fait que le marché des communications est proche de la saturation. Le programme d'ATM est contingenté exactement pour cette raison. Proposer l'enseignement du journalisme ailleurs est illogique. Plutôt que de travailler à consolider ATM, le ministre Kotto cherche à fragiliser le programme et la région. Or, dégarnir une région pour garnir un peu celles qui sont autour est une idée médiocre. Personne n'y gagne vraiment.

Enfin, il serait bon que le député ministre de Jonquière, Sylvain Gaudreault, lui-même ancien enseignant d'ATM, discute avec son collègue pour lui raconter le programme et son importance. Ainsi informé, M. Kotto pourrait lancer à l'avenir des ballons qui valent la peine d'être entendus.

Gabriel Simard

Montréal

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer