Du temps perdu

Partager

Sur le même thème

Rosaire Gagnon
Le Quotidien

(Saquenay) Combien de temps perdu par le maire de Saguenay dans la saga de la prière? Combien de temps gaspillé devant les tribunaux pour contrer la demande légitime d'un citoyen d'obtenir de l'information sur les finances de Promotion Saguenay? Combien de temps brûlé devant les caméras de son studio pour asseoir son image progressiste?

Tout ce temps aurait pu servir à améliorer la ville. En facilitant la vie des piétons; en s'attaquant aux problèmes de circulation «nord-sud» à Chicoutimi; en trouvant les moyens d'augmenter l'utilisation du transport en commun; peut-être même en trouvant la peinture pour redonner une fierté au pont Sainte-Anne.

Non, notre maire préfère donner plus de corps à son personnage. La période des questions suivant la réunion du conseil municipal est exemplaire en la matière : les réponses ne se rapportent pas aux questions posées mais aux personnes qui les posent. Quand le sujet est trop embêtant, il fusille le messager. Comme il l'a fait pour Gérard Bouchard : «il est trop instruit». C'est le CREPAS qui doit être content d'entendre de tels propos...

Il reproche aux «incroyants» d'être «mous» devant les autres religion et ceux qui bourdonnent autour de notre patrimoine religieux. Mais une banque cloue un «2x4» dans notre identité en imposant son image sur la salle de spectacles de Chicoutimi. Et les conseillers restent le bec figé... Parfois, l'un d'entre eux parle d'un deuxième pont, un autre annonce un projet domiciliaire ou la construction d'un aréna ou la tenue d'un festival. Mais, pour livrer une sortie dans les débats de l'heure, c'est la disette. On avait promis une rénovation et on réalise l'inverse avec une nouvelle salle qui s'abandonne à une image de marque dont les clients jouiront de privilèges particuliers malgré le fait que tous les citoyens de Saguenay, via leurs taxes, ont participé au financement de l'aventure. Les agissements du maire de Saguenay sortent de l'ordinaire et forcent à poser la question: est-il le seul à marcher du bon pas?

Rosaire Gagnon

Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer