Le Pen et le terrorisme ?

La candidate du Front national, Marine Le Pen... (Reuters)

Agrandir

La candidate du Front national, Marine Le Pen

Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINION / Avec un attentat terroriste à Paris au début du premier tour de scrutin de la présidentielle, Marine Le Pen se serait-elle fait, malgré elle, du capital de sympathie auprès d'une tranche indécise de la population votante française ?

Celle qui a salué en novembre dernier, et sans réserve, l'élection d'un Donald Trump de droite, créera-t-elle aussi la surprise en devenant présidente de la République française ?

Voguera-t-elle sur une vague d'extrême droite façonnée par tous ces attentats terroristes qui se sont produits ces dernières années dans le monde, en France et plus particulièrement à Paris ?

Celle qui pourfend, comme l'a fait son père, l'immigration, celle que les Français voyaient hier comme l'incarnation du racisme, deviendra-t-elle la première femme à diriger son pays ?

Si jamais cela se produit, il sera à prévoir que de grandes alliances se feront entre la France et les États-Unis. La droite, et ses extrêmes, main dans la main réunis.

Yvan Giguère, Saguenay




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer