Le maire Tremblay laissera sa marque

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay... (Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais)

Agrandir

Le maire de Saguenay, Jean Tremblay

Archives Le Quotidien, Mariane L. St-Gelais

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINION / Quoiqu'en disent les adversaires de Jean Tremblay, il faut être bien naïf pour croire que les projets d'envergure à la ville peuvent être accordés en passant outre le bureau du maire. Et les citoyens devraient se réjouir qu'il n'abandonne pas la mairie avant la fin de son mandat parce que des dossiers comme la bibliothèque d'Arvida et celui du parc de la Rivière-du-Moulin seraient morts au feuilleton.

Il faut savoir par exemple que le projet du parc de laRivière-du-Moulin est dans les cartons du maire depuis fort longtemps, bien du temps avant que la conseillère Néron accède au titre de conseillère municipale. Jean Tremblay habite ce quartier depuis plus de 30 ans et emprunte les sentiers du parc depuis son ouverture au public.

Quand j'ai débuté comme conseiller en communication au cabinet du maire, en 2004, il m'entretenait déjà d'un projet d'agrandissement du parc. Ses consultations avec des collègues des grandes villes et des spécialistes des l'environnement et des saines habitudes de vie l'ont convaincu qu'il était sur la bonne voie.

Mais, dans un contexte où la préséance demeure la baisse des taxes pour les citoyens, on doit faire des choix. Les priorités vont alors aux projets collectifs qui concernent l'ensemble du territoire comme les barrages, le quai de croisières, le développement des parcs industriels, le virage forêt avec la construction de bâtiments en bois dont les pavillons touristiques et le pavillon sportif de l'UQAC et la consolidation des pistes de vélo familiales.

Et puis, on a dû investir pour retaper les grands centres sportifs, le Centre Georges-Vézina et le Palais des sports, les bibliothèques, notamment celles de Jonquière, de Laterrière et d'Arvida, le centre communautaire de Saint-Jean-Eudes, le parc Saint-Jacques, le terrain de soccer au Cégep de Jonquière, l'usine d'épuration, celle de filtration, le centre-ville de Kenogami et dans le secteur artistique, le Palais municipal de La Baie, le Théâtre Banque Nationale en plus de tous ces autres projets que la réalité quotidienne place en tête de liste.

C'est comme pour la bibliothèque du secteur Arvida, un secteur que le maire connaît bien pour y avoir passé son enfance. Et on l'a sensibilisé à la réfection de la bibliothèque bien avant que le conseiller Dufour soit en selle.

Alors, accorder le crédit de la réalisation de la bibliothèque d'Arvida au conseiller Dufour ressemble à de l'aveuglement volontaire.

La mémoire fait souvent défaut aux contestataires quand vient le temps de justifier leur opposition. On oublie que les objections systématiques de l'ERD ont fait perdre à Saguenay la réalisation du motel industriel où trois importantes entreprises désiraient s'installer.

Cet entêtement a mis en danger la réalisation de la desserte ferroviaire, des travaux de 13 M $ qui répondent aux attentes des grands exploitants des ressources nordiques.

Et tout récemment encore, l'opposition s'objectait à l'achat des navettes pour les expéditions sur le Saguenay. Un refus qui fragilisait les installations portuaires de Sainte-Rose-du-Nord, de L'Anse-Saint-Jean et de Petit-Saguenay.

Un boycottage qui mettait aussi en péril la duplication de bateaux de croisières au port touristique de La Baie.

Avant que le maire mette un terme à son passage à la mairie, il est plus que souhaitable qu'il puisse mettre toute sa notoriété une dernière fois au service de ses citoyens.

Bien sûr on pourra toujours lui reprocher de n'avoir pas suffisamment débattu de politique, mais dans sa vision de transformer la ville, il avait vraiment d'autre chose à faire.

Richard Banford, ex-chef de cabinet et journaliste indépendant




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer