Violation claire des normes de l'AZAC

Le Zoo de Falardeau... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le Zoo de Falardeau

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINION / M. Daniel Gagnon, propriétaire du Zoo de Falardeau,

Nous avons récemment appris que vous avez [tenu des propos erronés] auprès de la population et des médias au sujet de votre relation avec Aquariums et zoos accrédités du Canada (AZAC) et de votre accréditation.

Dans un récent article, intitulé « Le Zoo de Falardeau critiqué par l'Association des aquariums et des zoos accrédités du Canada », vous avez faussement affirmé que des responsables de l'AZAC ont visité votre zoo, confirmés que vous vous conformiez aux normes touchant les soins des animaux, approuvés le transfert d'une girafe à votre établissement, et vous ont félicité au sujet des récents ajouts à votre collection animale. Nous avons été profondément choqués de lire vos commentaires, puisqu'aucun responsable de l'AZAC n'a visité votre établissement, ni assisté à un transfert d'animaux dans votre collection, ni eu de contacts avec votre établissement de quelque façon que ce soit autre que pour vous fournir des renseignements généraux au sujet des modalités pour présenter une demande d'accréditation à l'AZAC.

Nous vous demandons de cesser immédiatement de transmettre de faux renseignements au sujet de votre relation avec l'AZAC. Vos commentaires (...) ont une incidence négative sur les établissements zoologiques du Québec, qui ont entrepris le rigoureux processus d'obtenir l'accréditation de l'AZAC. Sachez que vos paroles reflètent des pratiques qui contreviennent aux normes de l'AZAC concernant le bien-être animal. Si vous croyez que des représentants de l'association ont approuvé les normes de votre zoo concernant les soins des animaux, nous vous demandons d'identifier ces personnes. Veuillez noter que les individus qui travaillent dans un établissement accrédité par l'AZAC, ou qui sont membres de l'AZAC, ne représentent pas officiellement le Bureau national de l'AZAC ni la Commission d'accréditation, et qu'elles ne peuvent donc pas accorder une reconnaissance de l'AZAC.

L'AZAC reconnaît que le bien-être des animaux englobe leur état physique, mental et émotif, et que la séparation prématurée d'animaux de leurs soins maternels pour être touchés ou manipulés par des visiteurs du zoo est une violation claire des normes de l'AZAC en matière de bien-être animal.

Pour qu'un établissement zoologique soit accrédité, il doit se soumettre à un processus d'inspection et d'accréditation officiel, durant lequel l'établissement est évalué afin de déterminer s'il satisfait aux normes de l'AZAC ou les surpasse. Veuillez noter que le terme « accréditation » et l'expression « reconnaissance de l'AZAC » peuvent seulement être attribués par la Commission d'accréditation officielle de l'AZAC. Si le Zoo de Falardeau souhaite devenir un établissement accrédité de l'AZAC, nous sommes prêts à recevoir votre demande d'accréditation et à vous fournir un encadrement pour aider votre établissement à se conformer aux normes nationales. Veuillez noter que, même si ce processus peut être long, l'AZAC s'engage à collaborer avec les zoos et les aquariums qui démontrent un intérêt à respecter les normes les plus élevées en ce qui a trait au bien-être animal, aux soins animaliers et médicaux, à la sécurité, à la conservation et aux programmes éducatifs. Dans l'éventualité où vous souhaiteriez présenter une demande d'accréditation à l'AZAC, il n'y a que deux résultats possibles à la suite du processus et d'une inspection officielle d'accréditation :

1. Le Zoo de Falardeau démontre qu'il satisfait aux normes de l'AZAC ou qu'il les surpasse, et il peut obtenir l'accréditation de l'AZAC. Lorsque vous aurez obtenu votre accréditation, vous bénéficierez des privilèges accordés aux membres, y compris le droit de communiquer au public que votre établissement est reconnu par l'AZAC. Soyons clairs, il s'agit de la seule façon pour vous d'obtenir la reconnaissance officielle d'Aquarium et Zoos Accrédités du Canada pour votre établissement.

2. Le Zoo de Falardeau ne réussit pas à démontrer qu'il satisfait aux normes de l'AZAC. Dans cette éventualité, vous n'aurez pas le droit d'affirmer que votre établissement est reconnu par l'AZAC. Toutefois, vous pourrez présenter une nouvelle demande d'accréditation à l'AZAC dans le futur pour une réinspection et une réévaluation.

Nous espérons que vous prendrez cette question très au sérieux et que vous cesserez immédiatement de diffuser des renseignements [erronés] au sujet de votre relation avec l'AZAC et de votre statut d'accréditation. Le Zoo de Falardeau n'est pas accrédité pas l'AZAC et celle-ci n'approuve pas les pratiques auxquelles participent les félins sous ses soins dans le seul but de divertir les visiteurs.

Susan Shafer

Directrice générale

Aquariums et zoos accrédités du Canada




publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer