Publicité méprisante

Engelbert Cottenoir est le président du Conseil central... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Engelbert Cottenoir est le président du Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay - Lac-Saint-Jean (CSN)

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

De par mon rôle de président du Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay - Lac-Saint-Jean (CSN), je suis de près tout ce qui se passe présentement dans le cadre de la campagne de choix d'allégeance syndicale dans le réseau de la santé et des services sociaux. À la CSN, nous essayons de garder le niveau de débat élevé afin que l'information circule bien et que les membres puissent prendre une décision éclairée.

Hier, dans les médias sociaux, une publicité de la FIQ a commencé à circuler et elle m'a complètement consterné! Nous y apercevons une infirmière voulant prendre l'ascenseur. Les portes s'ouvrent et nous voyons, du moins nous devinons, la vision de la FIQ devant les différents titres d'emploi: une représentation très stéréotypée, voire méprisante, des autres travailleuses et travailleurs. Puis s'ouvre le deuxième ascenseur, plein d'infirmières, et on entend un message qui dit: avant de s'embarquer avec n'importe qui, pensez-y bien et joignez-vous à la FIQ. Le propos, le non verbal des acteurs et actrices et le choix de représentations des titres d'emploi sont tout simplement inacceptables! Je suis convaincu que leurs propres membres ne cautionnent pas ce genre de message blessant.

Le mouvement syndical repose sur la solidarité entre les travailleuses et les travailleurs. Il est normal et nécessaire de proposer des syndicats basés sur des communautés d'intérêts, comme nous le faisons aussi de notre côté dans chacune des catégories d'emploi au CIUSSS02, mais pas en suggérant une opposition entre ceux-ci. Ce réseau fonctionne grâce à l'apport de tous les corps de métier. Tous sont importants et ont leur rôle à jouer. Le réseau public est attaqué de tous les côtés par les mesures d'austérité gouvernementales, nous devons nous donner des syndicats respectueux des travailleuses et travailleurs, qui proposent un rapport de force inclusif basé sur la solidarité.

Force est de constater qu'il n'y a que nous à la CSN qui faisons cette proposition et j'espère que cela aura des répercussions dans les résultats qui s'en viennent. Bref, j'invite l'ensemble des travailleuses et travailleurs de la santé et des services sociaux à bien réfléchir avant de choisir l'organisation syndicale qui les représentera dans les prochaines années. Nous devons sortir plus forts de cet exercice, pas toutes et tous isolés...

Engelbert Cottenoir, président du Conseil central des syndicats nationaux du Saguenay - Lac-Saint-Jean (CSN)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer