Une voix qui résonnera

Sonia Côté... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Sonia Côté

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

La route a été difficile et souvent impraticable en 2016 pour arriver à fonder la coopérative d'habitation la Solidarité.

Le combat collectif que Loge m'entraide et ses militants ont mené fut historique en terme de mobilisation pour le droit au logement et la lutte à la pauvreté. Pensons, entre autres, aux 9 Sit-In silencieux tenus mois après mois pour faire entendre le cri des locataires sans défense ayant besoin d'être logés dignement... du jamais vu en terme de militantisme.

Le cadeau de Noël demandé au maire de Saguenay pour aider la naissance de ce projet de 12 logements sociaux n'aura peut-être pas été sous le sapin de Noël comme l'espéraient les locataires à faible revenu. Mais cadeau ou pas, Noël ou pas, l'espérance elle, demeure toujours. Cette espérance poursuivra son chemin pour obtenir la contribution municipale requise dont seul le maire actuel peut décider d'offrir avant de quitter la vie politique, par son bon vouloir humain et politique.

À vous, locataires qui avez tant besoin d'être logés dignement, mais qui n'avez plus de force morale ou physique pour continuer la lutte : gardez courage ! Loge m'entraide sera toujours là pour combattre en votre nom ! À vous, militantes qui luttez mois après mois, refus après refus, déception après déception, gardez votre flamme de persévérance allumée ! À vous, 69 donateurs qui avez offert 112 000 $ en faveur du projet : votre générosité ne restera pas vaine, car le jour viendra où votre don servira tel que promis ! À vous, plus de 100 citoyens qui avez écrit au maire de Saguenay et aux 5600 signataires d'une pétition qui réclame la contribution financière de la Ville : vous demeurez un poids important dans ce combat collectif !

« Même sans espoir, la lutte est encore un espoir », tel est l'adage que nous utilisons depuis le début de ce combat. Ainsi donc, la voix collective des ménages locataires appauvris continuera de résonner haut et fort dans l'oreille du maire Jean Tremblay dès le retour des Fêtes en janvier 2017. Non pas par acharnement, mais par dévouement au service des locataires appauvris qui comptent sur nous pour défendre leur intérêt commun, ce pour quoi Loge m'entraide existe. D'ici là, doux temps des Fêtes à chacun d'entre vous.

Sonia Côté

Loge m'entraide

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer