Questionnements 

OPINIONS / Pourquoi la charte des droits et libertés n'a pas sa contrepartie... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINIONS / Pourquoi la charte des droits et libertés n'a pas sa contrepartie soit une charte des obligations et des comportements en société?

Pourquoi les partis d'opposition tant sur l'arène municipale, provinciale que fédérale ne sont qu'en mode «chialage», suspicion ou enquête au lieu de suggérer et de réaliser des choses constructives pour ceux et celles qui les ont élus?

Pourquoi les bulletins de nouvelles télévisés sont-ils presque des émissions d'enquêtes déguisées à 80%?

Pourquoi le futur Hôtel des Gouverneurs n'en finit plus de finir? En comptant les voitures des travailleurs qui y sont affectés, on ne complètera pas le tout avant 5ans et on devra alors changer la décoration qui ne sera plus au goût du jour.

Pourquoi un coroner recommande-t-il la pose d'une borne centrale sur la section du boulevard de l'Université entre Roitelet et Saint-Jean-Baptiste afin d'éviter les face-à-face? Si je suis sa logique, toutes les routes à voie simple devraient en être munies... C'est fou! Pourquoi un conducteur fautif quant à la conduite en état d'ébriété met-il la faute sur tout sauf lui? C'est le policier qui ne lui a pas lu ses droits, c'est l'éthylomètre (RBT4) qui est défectueux ou mal opéré, c'est la combinaison de l'alcool et de ses médicaments, etc. Et tout cela fait gonfler bien sûr la facture du disciple de Thémis qui le défend.

Pourquoi ce sont les différents syndicats des travailleurs de l'UQAC qui choisiraient un recteur qui dirait toujours oui à leurs revendications? Après M. Martin Gauthier, quel autre prochain recteur subira le même sort?

Pourquoi les dirigeants de Place du Royaume ne vont-ils pas mesurer les stationnements dans la cour du Costco? L'utilisation du grand espace vacant à l'arrière permettrait de corriger la situation. Et sur le même sujet, pourquoi les stationnements ne sont-ils pas dessinés à 45 degrés sur la chaussée ce qui faciliterait la manoeuvre des automobilistes?

Pourquoi les journalistes mentionnent-ils toujours lors d'un accident routier que le conducteur a perdu la maîtrise de son véhicule? Se pourrait-il qu'en raison de son comportement fautif, le conducteur n'eût pas la maîtrise de son automobile et donc ne pouvait pas la perdre, cette maîtrise?

L'hiver s'en vient et les messages prônant la conduite sécuritaire de la motoneige seront diffusés. Pourquoi alors tolère-t-on que les publicités des compagnies fabricantes ne montrent que des motoneiges qui sautent et font des acrobaties de toutes sortes à des vitesses folles?

Pourquoi cette chronique? Pour que d'autres citoyens dénoncent d'autres incongruités.

Eugène Tremblay

Chicoutimi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer