La politique négative du PCS

Luc Blackburn, conseiller municipal à Saguenay... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Luc Blackburn, conseiller municipal à Saguenay

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

Depuis quelque temps, le conseiller et membre du parti du maire, le Parti des citoyens de Saguenay (PCS), Luc Blackburn, fait preuve de beaucoup d'agressivité envers l'Équipe du renouveau démocratique et sa chef Josée Néron. Dans sa dernière lettre d'opinion, datée du 15 novembre, il tente de démoniser Mme Néron en s'attaquant directement à sa personne et en utilisant des qualificatifs qui dépassent le bon sens et le respect entre collègues.

La stratégie du PCS est claire: coller une étiquette négative à son adversaire en s'en prenant directement au messager: «L'ERD veut détruire la ville, Josée Néron est contre le développement (...)». Les citoyens ne sont pas dupes. Les attaques personnelles véhiculées par la garde rapprochée du maire sont d'une autre époque et relèvent d'une vieille façon de faire de la politique. Les gens en ont assez de la politique négative. D'ailleurs, cette tactique utilisée à maintes reprises par les conservateurs de Stephen Harper a été rejetée par la population lors des dernières élections fédérales.

Je connais Josée Néron depuis plusieurs années et s'il y a une chose dont je suis sûr, c'est qu'elle est en politique pour les bonnes raisons. Il s'agit d'une femme d'équipe, rassembleuse, authentique, qui ne joue pas de «game». Tout le contraire de l'étiquette qu'on tente de lui faire porter. Bien entendu, elle dérange parce qu'elle propose une autre vision... parce qu'elle dénonce et qu'elle veut changer les choses. Au final, ce sera aux citoyens de juger de ses qualités et de sa compétence.

En 2017, l'ERD fera une campagne propre, à la hauteur de l'intelligence des citoyens. Des débats d'idées, sans attaques personnelles où nous ferons valoir nos projets pour rendre notre ville plus prospère. Au PCS d'en faire autant.

Léonard Gagnon, président de l'Équipe du renouveau démocratique

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer