La santé durable une pierre à la fois

OPINIONS / En lançant sa politique gouvernementale de prévention en santé, le... (Infographie Le Soleil)

Agrandir

Infographie Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINIONS / En lançant sa politique gouvernementale de prévention en santé, le gouvernement du Québec pave la voie à un projet collectif de santé durable pour tous. Celle-ci permettra d'éviter plusieurs maladies et de donner plus d'années de vie en santé aux Québécois d'aujourd'hui et de demain.

La santé est une valeur importante pour nous tous, Québécois. Ceci étant dit, nous sommes de plus en plus nombreux à nous questionner sur la manière dont nous investissons notre argent en santé. Étant donné que ce secteur représente plus de la moitié du budget provincial, nous voulons, avec raison, en avoir plus pour notre argent, tant individuellement que collectivement.

Un moyen de mieux dépenser notre argent en santé est de bâtir des fondations solides pour une santé durable. La santé durable, c'est avoir plus de santé, plus longtemps pour tous. Pour ce faire, nous devons investir au niveau des déterminants de notre santé notamment les environnements physiques et sociaux dans lesquels nous vivons et qui influencent nos habitudes de vie. Il est ainsi possible de prévenir les maladies plutôt que de les guérir!

Grâce à cette politique gouvernementale de prévention en santé, une première en Amérique du Nord, le Québec agit en amont en visant d'offrir à chaque Québécois la capacité et les conditions pour réaliser son plein potentiel, en réduisant du même coup les inégalités sociales de santé. Ces inégalités signifient que nous ne sommes pas égaux en termes d'opportunités de grandir en santé, ce qui inclut par exemple des environnements restreignant nos choix de vie (ex.: déserts alimentaires, logements insalubres, îlots de chaleur, stress lié à la pauvreté, pollution de l'environnement), augmentant ainsi notre risque de souffrir de certaines maladies. C'est d'ailleurs une grande force de cette nouvelle politique de viser à réduire ces inégalités qui existent dans notre société.

Par cette politique, les Québécois se dotent aussi de cibles ambitieuses pour notre société d'ici 2025. Ces cibles visent plusieurs défis de notre époque comme améliorer nos habitudes de vie (réduire le tabagisme, augmenter la consommation de fruits et légumes, augmenter la proportion de gens actifs), soutenir les plus vulnérables (développer plus de logements abordables, favoriser le soutien à domicile pour les aînés, soutenir les enfants en difficulté). C'est la création de la santé plutôt que de guérir la maladie, c'est une politique tournée vers la santé de demain, plutôt que sur la santé d'hier.

Vous imaginez peut-être que cela doit coûter cher? Eh bien non! Ce qui est bon pour la santé durable est aussi bon pour la santé du portefeuille collectif, car prévenir coûte beaucoup moins cher que guérir. En fait, chaque dollar investi en santé publique permet d'économiser en moyenne 5$ en soins de santé évitables. Pourtant, les actions de santé publique, qui s'occupent de la prévention des maladies au Québec, représentent encore aujourd'hui moins de 2% des dépenses en santé.

Il est d'ailleurs important de souligner le travail de nombreux acteurs qui oeuvrent en prévention au Québec depuis des décennies pour favoriser la santé pour tous: des acteurs de santé publique, mais aussi des organismes communautaires, des coalitions comme celle contre le tabac et des fondations comme la Fondation Lucie et André Chagnon. Cette nouvelle politique lance un message rassembleur pour tous ces acteurs de différents milieux tels que ceux de la santé, du municipal, du scolaire, du communautaire, etc.

En tant que Jeunes médecins pour la santé publique (JMPSP), nous tenons à féliciter le gouvernement pour cette politique novatrice qui souligne l'importance d'agir et d'investir en santé publique. Nous sommes d'avis que cette politique deviendra un pilier important de la fondation d'une santé durable au Québec. Il ne s'agit toutefois que d'une seule pierre de ce monument collectif: d'autres actions devront suivre pour bâtir un projet de santé durable qui saura résister à l'épreuve du temps et des générations.

Dr Mathieu Lanthier-Veilleux

Jeunes médecins pour la santé publique (JMPSP)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer