En mémoire de Gilles

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Sonia Côté, coordonnatrice de Loge m'entraide

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Le 28 janvier 2016, une nouvelle tragique m'a échappé. Curieusement, nous n'avions plus de nouvelle de l'un de nos militants. En tant qu'intervenante, je n'ai rien imposé, seulement respecté son silence après un courriel, un message sur le répondeur et un retour de courrier.

Neuf mois se sont écoulés. Soudainement, j'entends le nom de ce militant dans un bulletin de nouvelles. Il a été victime d'un meurtre. Oui, Gilles Samson était un militant actif au sein de notre organisme avant de déménager à Dolbeau-Mistassini. Il poursuivait son implication, autrement, malgré la distance qui nous séparait.

Par exemple, pour chaque courriel d'information que nous envoyions à nos membres, Gilles prenait le temps de répondre, d'exprimer son point de vue. Fait remarquable, il terminait toujours son écrit avec des encouragements tangibles à celle qui écrit ce texte. Gilles, c'était mon garde du corps, notre garde du corps, comme je me plaisais souvent à le dire avec un sourire réciproque lors des manifestations! Sa corpulence et sa grandeur étaient telles que son rôle de protecteur lui allait bien. Protecteur non seulement pour moi, mais aussi pour l'ensemble des militants, car toujours prêt à rendre service, attentif aux besoins des autres, et d'un positivisme exceptionnel pour affronter les tempêtes dans sa vie!

Gilles serait sans doute heureux de pouvoir partager son tout dernier témoignage qu'il nous a écrit et qui a été publié dans notre journal interne. Le voici.

« J'appuie Loge m'entraide parce que ça aide à voir que je suis humain et vulnérable. Ça aide pour ma confiance en moi, à me donner la force de me battre pour mes convictions profondes. Ça aide aussi socialement quand je croise mes semblables dans des manifestations pour le droit au logement et pour combattre la pauvreté et l'itinérance. Ça aide à garder espoir pour l'avenir!

Je vais tout faire en mon pouvoir pour recruter des nouveaux membres au Lac-Saint-Jean. Je mets au défi tous ceux qui lisent le journal à trouver d'autres membres, dans votre entourage! Car c'est l'union qui fait la force et qui fait voir la lumière au bout du tunnel! Merci Loge m'entraide de m'aider à voir qui je suis, à faire valoir mes droits et à me battre pour la dignité humaine!

Je demande aux politiciens, que ce soit au municipal, provincial ou fédéral, d'ouvrir votre coeur en tant qu'humain, pour aider vos semblables, à user de votre pouvoir, afin de continuer à financer les logements sociaux et en construire des nouveaux pour aider les plus démunis! Car nul n'est à l'abri de la pauvreté qui malheureusement, grandit à tous les jours. »

Cher Gilles, ton passage au sein de notre organisme restera vivant dans nos coeurs. Et c'est en ton honneur que nous lutterons jusqu'au bout pour faire naître la coopérative d'habitation la Solidarité, parole de militante. Aide-nous de là-haut! Paix à ton âme!

Sonia Côté, coordonnatrice, Loge m'entraide

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer