Le gala et le français

Louis-Josée Houde animait son 11e gala de l'ADISQ.... (La Presse, Martin Chamberland)

Agrandir

Louis-Josée Houde animait son 11e gala de l'ADISQ.

La Presse, Martin Chamberland

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINIONS / Dimanche soir, à la télévision, nous avons pu assister au gala de l'ADISQ pour célébrer la chanson québécoise. On a eu droit à un très beau gala, très rythmé et animé de main de maître par Louis-José Houde. Même si le milieu de la chanson se porte mal, dit-on, il y a beaucoup de talents dans notre relève.

Cependant, on entend dans les présentations certains virus se propager d'un présentateur à l'autre et je veux parler des termes «les nommés» et «les nominés».

Est-ce par ignorance ou par je-m'en-foutisme que l'on répète ces fautes gala après gala, présentation après présentation?

Le verbe «nommer» existe bel et bien en français et donne naissance au mot «nommé», mais dans le sens de «un dénommé» ou «d'un certain».

On est très loin du sens de «mis en nomination», en lice ou sélectionné comme voudraient le dire les présentateurs.

Quant à «nominés», on peut comprendre que c'est un calque de l'anglais «nominees» francisé et colporté d'un présentateur à un autre, tel un virus linguistique qui se propage sans que personne n'intervienne.

Par la même occasion, soulignons qu'on a entendu en l'espace de quelques minutes le gala le plus «glamour», le «single», le «pacing»... Pourrait-on faire un effort d'essayer d'utiliser des mots français?

Ce n'est pas grave, direz-vous! Effectivement, nous sommes devant une situation sans commune mesure avec les drames qui frappent actuellement l'humanité, mais ce n'est quand même pas une raison pour laisser notre langue être déformée par toutes sortes d'attaques directes et indirectes surtout venues de la part d'artistes qui se vantent de défendre notre langue contre vents et marées.

Pierre Lincourt

Membre de l'Association pour le soutien et l'usage de la langue française (ASULF)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer