Voter contre sans savoir pourquoi

OPINION / Réponse à Mme Christine Boivin, conseillère municipale,... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINION / Réponse à Mme Christine Boivin, conseillère municipale, pour sa lettre d'opinion parue le 6 septembre dernier.

À mon tour, Mme Boivin, de pondre quelques lignes pour clarifier une situation. Parce que je ne peux pas comprendre que vous ayez voté contre une résolution de règlement d'emprunt sans connaître le contenu de la proposition.

Si vous aviez lu la résolution en question, vous auriez compris que le règlement visait l'achat de structures d'amarrage afin de permettre aux «tender» d'accoster plus facilement au quai d'escale. Ces petits navires-navettes font l'aller-retour entre les bateaux de croisières, amarrés plus au loin, et le quai de débarquement, lorsqu'un de ces géants des mers est déjà accosté au port.

L'industrie des bateaux de croisières est en évolution constante partout à travers le monde et chez nous, à Saguenay, il ne sera plus rare de voir arriver plusieurs de ces bateaux de touristes en même temps. Si on veut faciliter le débarquement des passagers, il nous faut ajouter des structures d'accueil.

J'espère, Mme Boivin, avoir éclairé vos connaissances dans ce domaine même si, à mon avis, vous auriez dû vous informer avant de voter contre cette proposition d'emprunt.

Luc Blackburn

Maire suppléant, conseiller du Parti des Citoyens de Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer