Un symbole de fierté

Le pavillon d'accueil des bateaux de croisières à... (Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie)

Agrandir

Le pavillon d'accueil des bateaux de croisières à La Baie.

Archives Le Quotidien, Rocket Lavoie

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

Soyons neutres pour un moment ; soyons apolitiques dans le domaine municipal pour quelque temps. Cela va nous faire du bien. Ces moments précieux nous permettront peut-être de méditer sur cette formidable infrastructure qu'est le centre des croisières à La Baie.

Méditons un petit peu pour rendre hommage à l'homme qui s'est battu presque seul, Jean Tremblay maire de Saguenay, un visionnaire. Ce centre est, à mon humble avis, le plus grand coup touristique des dernières décennies dans la région, après le Zoo de Saint-Félicien. 

Il y a quelqu'un, quelque part, qui a compris que nous avions le plus beau fjord au Canada. Oui, il a coûté cher, mais est-il préférable d'avoir une terre désertique et aride, ou plein de gens heureux visitant le site ? Allez-y, interrogez les gens. Ils vous répondront qu'ils sont des touristes.

Après le secteur primaire, c'est le secteur secondaire qui est le plus grand créateur d'emplois et même, à la rigueur, si cela ne crée pas d'emploi, bien cela nous fera connaître par le monde entier. Des gens paient une fortune pour voir des glaciers en Norvège, mais nous avons les plus beaux paysages de fjord au monde. 

Cette infrastructure doit devenir annuelle : pêche blanche, randonnées, motoneige, etc. Gens du Saguenay-Lac-Saint-Jean, venez en grand nombre le 6 octobre lors de la visite du Queen Mary 2. Il devrait y avoir une foule d'au moins 12 000 personnes. Réservez au café Victoria ; venez manger une crème glacée ; venez respirer l'air le plus doux de La Baie ; venez admirer les eaux magnifiques de La Baie et ses belles promenades ; apportez votre vélo. Vous avez là l'une des plus belles pistes cyclables de la région ! Mettez cela à votre agenda ; venez voir ce que vous avez à vos pieds, mais que vous ne visitez pas. 

Si le coeur vous en dit, rendez hommage à l'homme ; il le mérite. Ne vous méprenez pas : je n'ai pas parlé au maire Tremblay depuis douze ans, et c'était lors d'une partie de hockey. Mais, son quai de croisières doit être perçu tels un symbole de fierté et une grande réalisation touristique.

André Tremblay

Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer