Rétrograde, non; médiatique, oui.

L'ex-chef de cabine du maire Jean Tremblay, Richard... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

L'ex-chef de cabine du maire Jean Tremblay, Richard Banford.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINIONS / Rétrograde, non! Ce qui serait rétrograde, Mme Reine (Tremblay), ce serait de retourner 25 ans en arrière quand les conseillers indépendants donnaient un «show» sur la place publique en déchirant leur chemise au conseil de ville. Des coups de gueule fort appréciés des médias, mais très peu productifs et qui laissaient toute la place aux fonctionnaires pour prendre les décisions.

Avec le résultat que les budgets étaient préparés à la hâte par des ronds de cuir qui ne voyaient d'autres solutions que d'augmenter les taxes pour équilibrer leurs dépenses. Mais, ce sont les payeurs de taxes qui décident. Ils peuvent choisir les spectacles d'individus nourrissant un ego bien développé ou l'harmonie consolidant le développement bien senti d'une ville qui garde à l'oeil la capacité de payer de ses citoyens.

Richard Banford

Ex-chef de cabine du maire Jean Tremblay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer