Technologie AP60 à Sept-Îles

M. le député Serge Simard, (Photo courtoisie, Aluminerie Alouette)

Agrandir

Photo courtoisie, Aluminerie Alouette

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

M. le député Serge Simard,

Je suis surpris de votre charge à l'endroit de M. Sylvain Gaudreault, député de Jonquière, dans l'affaire des cuves de technologie AP60 que la multinationale Rio Tinto a parlé d'implanter à Sept-Îles.

Vous parlez d'une tempête dans un verre d'eau ! Moi, je dirais plutôt qu'il n'y a pas de fumée sans feu.

Plusieurs intervenants régionaux ont actionné la sonnette d'alarme et vous, vous nous dites que nous pouvons dormir sur nos deux oreilles. Fausse alerte, dites-vous.

Je ne crois pas que ce soit une fausse alerte. Nous sommes confrontés à toutes sortes de démantèlements dans la région. Des usines ferment ou partent pour l'étranger, alors que personne n' a rien vu venir.

Vous avez mentionné que la région ne s'est pas développée sous le « règne du Parti québécois ». Je me demande de quel règne vous parlez. C'est plutôt le Parti libéral qui « règne » sur la province de Québec depuis des décennies et c'est sous ce « règne » que diverses sociétés se sont expatriées vers nos voisins du Sud, sans intervention de votre parti.

À mon avis, vous devriez être plus prompt à vous alarmer de ces divers signaux plutôt que de tirer à boulets rouges sur le député Sylvain Gaudreault.

Michel Ricard

Chicoutimi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer