Le retour du balancier pour le maire Potvin

Lawrence Potvin... (Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens)

Agrandir

Lawrence Potvin

Photo Le Quotidien, Gimmy Desbiens

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINIONS / Je sympathise avec vous, M. Lawrence Potvin. Je trouve inconcevable qu'une compagnie comme Rio Tinto veuille vous faire payer pour des services que vous lui avez demandés. Il est vrai que Rio Tinto est propriétaire de votre terrain et que vous en avez l'usufruit, il n'en demeure pas moins que cette compagnie a bénéficié largement par le passé et encore aujourd'hui des valeurs que représente ce bassin d'eau qu'elle a à sa disposition.

Je vous épaule sans réserve dans ce dossier et n'hésitez pas à me demander de l'aide, je serai là.

Dans un même ordre d'idée, je trouve que la situation que vous vivez ressemble à ce que vous nous faites vivre en ce moment ma conjointe et moi. En effet, vous nous poursuivez en cour municipale pour des frais d'entretien de la route de la Montagne, service que nous n'avons même pas demandé d'ailleurs. De plus, nous utilisons ce chemin une fois ou moins par semaine, sur une distance de 3,5 kilomètres. Ne trouvez-vous pas cela aussi injuste et ressemblant au retour à la colonisation, ce que Rio Tinto vous fait? J'appelle cela le retour du balancier.

Dans l'espoir de recevoir le même appui, recevez, M. Potvin mes salutations.

Alain Tremblay

Hébertville

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer