Les moyens de prendre soin de notre monde

Nathalie Savard, présidente du Syndicat des intervenantes et... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Nathalie Savard, présidente du Syndicat des intervenantes et intervenants de la santé du Nord-est québécois (SIISNEQ-CSQ)

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

Les travailleuses et travailleurs qui s'investissent chaque jour dans nos établissements de santé n'ont qu'un seul objectif: prendre soin de leur monde.

Quand ce personnel est placé au pied du mur, quand ces professionnelles et professionnels en soins manquent de ressources pour offrir des services de qualité et accessibles à tous, le problème est immense.

En 1970, le Québec s'est doté d'un système de santé universel, accessible et gratuit, dans le but de prendre soin adéquatement de l'ensemble de sa population.

Dans le même esprit, depuis plus de 60 ans, notre syndicat, le SIISNEQ-CSQ, lutte dans la région pour défendre nos services publics, défendre notre système de santé et défendre nos membres qui sont au front quotidiennement afin de prodiguer des soins essentiels au bien-être de notre population.

Ce qui se passe aujourd'hui dans notre système de santé, sa fragilisation et sa privatisation pernicieuse, cela ne relève pas d'un seul homme.

C'est malheureusement le fruit de la vision d'un gouvernement qui choisit de délaisser le bien-être des patientes et patients du Québec au profit du secteur privé, pour soi-disant rééquilibrer les finances publiques en se justifiant sous le couvert de l'austérité.

Si nous voulons que cette situation change, si nous voulons préserver notre régime public, il faut travailler ensemble pour faire bouger ce gouvernement qui n'hésite pas à se boucher les yeux et les oreilles et qui ose nier que les compressions incessantes ont des impacts majeurs sur la santé des Québécoises et Québécois.

Il est urgent de se mobiliser et de viser ensemble, citoyennes, citoyens, travailleuses, travailleurs et organisations, la bonne cible.

L'évolution d'une société passe par la vision mise de l'avant par son gouvernement. Ensemble, faisons-nous entendre dès maintenant pour qu'enfin le gouvernement Couillard prenne conscience que nos soins de santé publics doivent être protégés et conservés et qu'il est impératif que le personnel en santé ait les ressources nécessaires pour prendre soin de notre monde.

Nathalie Savard, présidente, Syndicat des intervenantes et intervenants de la santé du Nord-est québécois (SIISNEQ-CSQ)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer