Aumônier à l'hôpital de Chicoutimi: perte couteuse

Saguenay (Chicoutimi) CIUSSS Réforme de la santé hôpital...

Agrandir

Saguenay (Chicoutimi) CIUSSS Réforme de la santé hôpital Chicoutimi.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

La coupe du poste d'aumônier de l'hôpital de Chicoutimi aura des conséquences beaucoup plus importantes que les 65 000$ sauvés. Ce geste à saveur purement administrative et comptable aura des répercussions à plusieurs niveaux. Ce n'est pas juste une question de réciter des prières ou de donner la dernière onction, mais d'apporter un réconfort, de la compassion, de la miséricorde, une douceur, de l'amour à celui qui s'apprête à quitter ce monde.

Pour les personnes hospitalisées et qui sont seule dans la vie, l'aumônier était le lien, le confident, l'écoute, celui qui peut-être était la flamme qui le gardait en vie, amenait possiblement inestimable une paix intérieure, un encouragement dans ces moments difficiles d'une valeur monétairement incalculable.

Voilà où nous sommes rendus, un siècle d'avancées technologiques et de connaissances phénoménales, du jamais vue dans l'histoire de l'Humanité, mais en même temps, une époque ou la détresse psychologique est de plus en plus présente, malheureusement issue de la vitesse du tourbillon de la vie qui nous détruit insidieusement faisant abstraction de l'aspect spirituel ô combien important pour la santé de l'être humain. On perd la notion de ce qui est essentiel à l'être humain.

Pour une décision dite économique, combien cette coupe selon moi régressive, au nom du bon sens et de la logique, va-t-elle coûter réellement sur le plan humain?

Difficile à dire. Une chose est sûre pour moi, loin d'être un pas en avant, au contraire, nous venons de nous tirer dans le pied.

Jean-Marc Girard, Jonquière

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer