Pitbull: soyons prohumains!

OPINIONS / Je suis en mesure de constater qu'on nous la joue mélodramatique du... (Photothèque Le Soleil)

Agrandir

Photothèque Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINIONS / Je suis en mesure de constater qu'on nous la joue mélodramatique du côté des propitbulls. C'est quand même incroyable. Oser sortir au grand air à Québec pour manifester leur désaccord, avec leurs innocents toutous à grosses gueules et grosses dents, suite à l'annonce du maire de vouloir bannir les pitbulls de sa ville. OK, c'est leur droit, mais tout de même.

Depuis cette annonce d'ailleurs, le maire a eu droit à une déferlante d'insultes de leur part et même des menaces de mort sur les réseaux sociaux. Ça en dit long sur l'état d'esprit de certains d'entre eux qui lorgne du côté de l'agression, et de plus en plus du côté de la frustration. Malheureusement, lesdites menaces de mort semblent avoir eu leur effet sur le maire qui se montre à présent plus souple sur les mesures à apporter dans l'objectif que soient bannis de sa ville les pitbulls le 1er janvier 2017. Mais j'implore M. Labeaume de demeurer ferme sur sa position; de ne pas se laisser intimider.

Il y a eu mort de femme!

Mais comment défendre l'indéfendable? Une femme a été littéralement mutilée et dévorée par un pitbull à Pointe-aux-Tembles et elle en est morte. Une mort évitable s'est produite. Ou si vous préférez, cette mort n'aurait jamais dû avoir lieu. Pour ma part, ça aurait pu être ma soeur, ma cousine ou même ma blonde. Vous comprenez!

Alors monsieur et madame les propitbulls, arrêtez de jouer à l'autruche ou pire, de minimiser cette tragédie de Pointe-aux-Trembles, et même de la cacher. Arrêtez de nous dire que ce n'est pas l'exception qui confirme la règle. Que votre pitbull à vous est une vraie soie, etc.

Et c'est sans compter ces centaines d'humains qui ont été attaqués, défigurés, mutilés par des pitbulls ces dernières années seulement au Canada. Des humains anéantis physiquement et moralement, et marqués par des séquelles pour le reste de leur vie.

Alors de grâce chers propitbulls, soyons prohumains d'abord et avant tout. Plusieurs d'entre vous se sont comportés avec négligence en refusant de mettre une muselière sur la mâchoire de leur chien. En le laissant détaché et libre comme l'air, ou pire, certains d'entre vous en ont fait volontairement un chien de combat sans en aviser personne. Résultat: certains pitbulls sont devenus de véritables armes à feu sur quatre pattes. Mais malheureusement, le degré de dangerosité est présent chez tous les pitbulls.

Même attaché à son maître, un pitbull a attaqué dernièrement un passant qui marchait sur un trottoir. Les mesures sécuritaires ou préventives auprès des pitbulls ne seront jamais suffisantes. L'instinct de ce chien en est un agressif, instable et imprévisible. Un danger constant pour la population. Il faut le bannir, surtout de nos villes, pour la sécurité de tout un chacun. Évitons la perte d'autres vies humaines. J'y reviens: soyons prohumain.

Yvan Giguère

Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer