La fête de l'amour sème...

Le 14 février, qui au Pérou est fêté... (Archives)

Agrandir

Le 14 février, qui au Pérou est fêté avec engouement, mais informellement, comme «Jour de l'amour» ou «Jour de l'amitié», a été inclus dans une liste des huit jours chômés en 2012 dans la fonction publique, liste qui chaque année en décembre fait l'objet d'un décret.

Archives

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

Que des personnes soient surprises de la fête de l'amour vécue à la paroisse Sainte-Anne de Chicoutimi est prévisible vu le nombre d'années, voire de siècles, que nous mettons de côté ce qu'on appelle les exclus.

Wow ! Je n'en reviens pas que ce soit moi qui dise cela. J'ai fait un long cheminement avec l'Église catholique romaine.

Premièrement : Dieu a nommé son fils Jésus comme celui qui va juger à la fin du monde. Donc, je n'ai pas le droit de juger qui que ce soit.

Deuxièmement : l'année 2016 est l'année sainte de la Miséricorde. Dieu est amour et il pardonne tout à tous ceux qui lui demandent.

Comment peut-on refuser à qui que ce soit l'amour de Dieu ?

Tous que nous sommes, recherchons le bonheur, et chacun nous le faisons à notre façon et il ne m'appartient pas de le juger, ni à personne de le faire, autre que Jésus.

Je suis un simple croyant en Dieu et je n'ai aucun titre dans l'Église, et je ne fais pas partie de la paroisse Sainte-Anne. Et je ne fais pas partie des exclus. Je prie l'Esprit-Saint qu'il vous éclaire tous.

Marcien Bisson

Chicoutimi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer