Le Tour du Silence

OPINIONS / Encore trop de cyclistes et de piétons meurent ou sont sérieusement... (123rf)

Agrandir

123rf

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

OPINIONS / Encore trop de cyclistes et de piétons meurent ou sont sérieusement blessés dans des accidents routiers.

Cette année, le Club de vélo utilitaire Saguenay organise la randonnée du Tour du Silence. Les participants y sont invités à rouler en silence en mémoire des cyclistes et piétons victimes de la route. Il y a plus de 350 Tours du silence organisés à travers le monde. Ils prendront tous le départ le 18 mai à 18 h 30. Ici, le point de départ sera au parc de la Rivière-du-Moulin. Il s'agit d'une activité familiale. La vitesse du peloton sera adaptée au cycliste le plus lent. Nous roulerons sur une distance de 13 km sur une boucle en territoire urbain dans l'arrondissement Chicoutimi. Le port du casque est obligatoire et l'inscription obligatoire est gratuite pour tous. Les 50 premiers inscrits auront droit à un cadeau de nos partenaires.

Outre sensibiliser les utilisateurs de la route au partage, en ce début de saison estivale, cette activité revêt un caractère politique indéniable. Dès ses débuts, l'industrie de l'automobile a tout mis en oeuvre pour tasser les piétons, chevaux et cyclistes de la voie publique qui pourtant leur appartenait. Tout ça a été fait au nom de la sécurité. Chaque dollar public qu'on investit dans le réseau routier est une subvention indirecte à l'industrie automobile. Plus on facilite le transport automobile, plus il y a d'automobiles sur les routes et plus on augmente les risques pour tous les usagers. On entend souvent dire que la route fait des victimes. C'est une bien drôle d'expression. C'est comme si on séparait l'acte de conduire et sa conséquence. Lorsqu'on conduit un véhicule à moteur, qu'on n'a pas bu outre la limite permise, qu'on ne parlait pas au téléphone et qu'on n'a pas brûlé un feu rouge ou un arrêt obligatoire, on peut happer mortellement un individu sans être poursuivi au criminel. Dit comme ça, ça ne vous parait pas étrange?

Je suis d'avis que nous devons pousser notre réflexion beaucoup plus loin que de simplement inciter les utilisateurs de la route à plus de courtoisie. C'est toute la conception de nos modèles de déplacement qu'il faut repenser. Il faut redonner leurs lettres de noblesse aux déplacements actifs et collectifs.

Le comité des pistes cyclables, piloté par la présidente d'honneur du Tour du Silence Saguenay 2016, Mme Josée Néron, assisté du CADUS, a déposé ses recommandations de tracés cyclables utilitaires ainsi que ses suggestions de normes de conception à la ville pour qu'enfin le cyclisme reprenne la place qu'il lui revient dans nos rues. Il faut que tous les utilisateurs de la route soient considérés sur un même pied, et ce, dès la conception sur la planche à dessin.

Le Club de vélo utilitaire Saguenay invite à population à participer au Tour du Silence le 18 mai 18 h au parc de la Rivière-du-Moulin. Casque obligatoire et inscription obligatoire gratuite. Nous vous invitons à venir au point de rendez-vous à bicyclette.

Benoît-Robin Lessard, président du Club de vélo utilitaire Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer