Claude Béchard

Claude Béchard... (Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque)

Agrandir

Claude Béchard

Archives Le Quotidien, Jeannot Lévesque

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

Lorsque Claude Béchard est mort du cancer, le Parti libéral a perdu son âme, Claude était un député unique en son genre, il était charismatique et travaillant. Il était le dauphin de Jean Charest et il aurait pris le gouvernail libéral lorsque ce dernier a tiré sa révérence.

Lorsque Claude Béchard entrait dans une salle, dans un conseil général, c'était comme si une vedette internationale arrivait, tellement il avait un magnétisme incroyable. Tout le monde voulait discourir une seconde avec lui. Claude illuminait les gens. Il était une coche au-dessus de ses collègues. Quand le Parti libéral était dans l'opposition, Claude Béchard était le meilleur député de sa formation politique. Quand le PLQ a accédé au pouvoir, encore là Claude Béchard s'est démarqué et était la tête d'affiche numéro 1 du parti.

Je ne pensais plus jamais revoir un député comme Claude Béchard dans ma vie, or, lundi passé, lors de la convention péquiste, son héritage politique et humain semble s'être transmis au député Alexandre Cloutier. Quand Alexandre Cloutier s'est adressé aux militants du PQ, en une fraction de seconde, je revoyais Claude Béchard sur la scène. 

Alexandre a toutes les qualités que Claude avait. Il fait penser à Claude dans son entièreté politiquement. Alexandre est honnête et d'une intelligence infinie, tous les gens veulent lui serrer la main et lui parler, il a le regard de Claude Béchard. Il sait animer une foule et son propos est toujours adéquat tant par le contenu que par la forme. Claude Béchard n'avait aucune faiblesse diplomatiquement, Alexandre Cloutier en est de même. La ressemblance entre Claude et Alexandre est palpable.

Alexandre Cloutier deviendra un jour chef du PQ, cela ne fait aucun doute. Alexandre est l'émule de Claude. Le plus beau compliment politique qu'on puisse faire à un député, c'est de lui dire qu'il ressemble intrinsèquement à Claude Béchard.

Alexandre Cloutier est le politicien le plus fougueux de sa génération et surveillons-le de près, il promet. Il a un avenir prometteur. S'il existe la renaissance terrestre après la mort, nous pourrions prétendre que Claude a transmis ses gènes politiques à Alexandre. 

Maxime Simard

Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer