«Wô, les moteurs!»

En prenant connaissance dans le Quotidien du 18 décembre qu'il y... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Carrefour du lecteur
Le Quotidien

En prenant connaissance dans le Quotidien du 18 décembre qu'il y aurait compétition de snowcross sur la Zone portuaire, j'ai été choqué mais pas le moindrement surpris par la nouvelle.

Dès l'annonce de la nomination de Fabien Hovington, nomination controversée s'il en est une, je me plaisais à prédire la tenue de tels événements sur ce site. Compte tenu de l'engouement de ce monsieur pour la motoneige, ce n'était qu'une question de temps avant qu'il déroule le tapis blanc pour ses engins polluants et bruyants.

Vous pouvez facilement déceler dans les lignes précédentes que je ne suis pas un fan de la motoneige. Par contre, je peux comprendre que d'autres personnes le soient. Mais, il me semble aberrant que l'on tienne une telle compétition sur un site comme la Zone portuaire. C'est un endroit magnifique pour les activités en harmonie avec la nature et la quiétude des lieux se marie très mal avec le vrombissement des moteurs. Ce serait dénaturer sa vocation première. Notre ville s'étend sur une superficie suffisamment grande pour que l'on puisse identifier des terrains plus propices à de telles activités, terrains où il ne serait pas nécessaire de déverser des montagnes de neige pour rendre le site conforme. Il est quand même ironique qu'un ancien proche collaborateur du maire Jean Tremblay veuille nous imposer des motoneiges au centre-ville, alors que ce dernier rêve de laisser toute la place aux piétons.

Laval Tremblay, Chicoutimi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer