Un vaccin efficace mais...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

La plupart des lecteurs du Quotidien ont vu et entendu les nombreuses publicités de concernant l'importance de se faire vacciner contre le zona. Une publicité télévisée, en particulier, donnait des frissons dans le dos aux personnes plus âgées.

Assez en tout cas pour me convaincre de passer à l'acte et d'investir un 100$ afin de me prémunir contre ces éruptions cutanées de vésicules qui attaquent les nerfs. Mais, voilà: si la publicité écrite précisait en petites lettres que le vaccin n'est efficace que d'en 65% des cas, il ne mentionnait pas qu'il peut même provoquer le zona chez 15% du groupe de personnes vaccinées et que cette affection ne peut toucher que les gens ayant été victimes de la varicelle.

Je fais partie de ces 15% et non seulement mon investissement de 100$ s'est-il retourné contre moi, mais il a fallu acheter pour près de 200$ de médicaments pour combattre ce relent de varicelle.

On peut se demander pourquoi le ministère de la Santé a dépensé tant en publicité pour nous inciter à se prémunir contre le zona sachant que les tests démontraient des résultats si mitigés et que l'exercice pouvait même provoquer cette éruption cutanée? Sans doute le fabricant a-t-il vu ses actions monter durant cette campagne, mais elle nous rappelle d'être prudent vis-à-vis ces publicités alarmantes, même quand elles reçoivent l'aval du protecteur de la santé publique.

Richard Banford

Bégin

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer