Épidémie de tordeuse : agir !

La tordeuse des bourgeons d'épinettes... (Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune)

Agrandir

La tordeuse des bourgeons d'épinettes

Ministère des Ressources Naturelles et de la Faune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

L'épidémie de tordeuse des bourgeons de l'épinette est en pleine progression dans la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean et affecte une bonne partie de nos forêts privées. Les relevés aériens effectués au cours de l'été 2014 ont révélé que plus de 640 000 hectares de forêts ont été touchés par l'épidémie ce qui représente une augmentation de plus de 37 % par rapport à l'année précédente. Ce qui est annonciateur d'une progression encore plus fulgurante pour les prochaines années.

En forêt privée, ce sont près de 115 000 hectares qui sont actuellement touchés par l'épidémie. Quand on sait que la superficie forestière productive de la forêt privée régionale est de 375 000 hectares, nous pouvons dire que c'est près du tiers de sa superficie qui est actuellement affectée par l'épidémie. C'est alarmant ! Surtout quand on considère tous les efforts qui ont été déployés pour aménager ces forêts dans les dernières années.

D'ailleurs, on n'a qu'à sillonner les routes de la région pour observer la teinte rouge causée par la tordeuse dans les peuplements de sapins et d'épinettes blanches, en particulier dans le nord du Lac-Saint-Jean et le Bas-Saguenay. Quand on voit les graves conséquences d'une telle épidémie sur nos boisés, il est normal de s'inquiéter. D'importants volumes de bois devront être récupérés et mis en marché dans un contexte qui est déjà plutôt difficile.

Dans les années 80, lors de la dernière épidémie, nous avions accès à des marchés importants pour les bois de trituration en longueur de 4 pieds, mais ces marchés n'existent plus et les usines sont de plus en plus exigeantes en termes de qualité de la fibre. Cela pourrait s'avérer un grave problème et avoir des impacts négatifs sur l'environnement d'affaires des producteurs forestiers qui a déjà été grandement fragilisé par la crise forestière.

Actuellement, la forêt privée n'a pas tous les outils nécessaires pour faire face à de telles épidémies. Aucune politique de prévention et d'intervention lors de catastrophes naturelles n'est officiellement en place et ce, même si nous en réclamons une depuis plusieurs années. D'ailleurs, nous en avons même proposé une au ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs qui l'a entre les mains.

Une telle politique pourrait permettre d'aménager nos forêts afin de réduire la susceptibilité aux épidémies de tordeuse, de mieux coordonner la récupération et la mise en marché des bois affectés et finalement d'assurer, au besoin, une remise en production adéquate des sites. La grande forêt publique peut pourtant bénéficier de plans spéciaux d'aménagement et une aide financière peut être accordée aux organismes chargés de la réalisation de ces plans. Ces plans permettent de récupérer et d'écouler prioritairement et économiquement d'importants volumes de bois affectés par la tordeuse sur les marchés qui, encore une fois, concurrenceront déloyalement les producteurs de la forêt privée qui ne reçoivent aucune aide gouvernementale.

Pourquoi ce qui est grave et urgent en forêt publique ne le serait pas en forêt privée? Les impacts négatifs sont tout aussi grands et se font ressentir dans toutes les communautés. Il faut agir sans tarder et doter la forêt privée des outils nécessaires pour faire face à l'épidémie de tordeuse qui nous affecte. Sinon ce seront des milliers d'hectares de forêts aménagées et de mètres cubes de bois que nous perdrons, mettant ainsi en péril toute une économie qui dépend de la forêt privée. Il faut habituellement au moins quatre années de défoliation grave des pousses avant que les premiers arbres ne meurent; il n'est pas trop tard pour agir mais le temps presse!

Daniel Fillion

Ingénieur forestier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer