Antoine et Marie

Le cinéaste almatois, Jimmy Larouche.... (Archives Le Quotidien)

Agrandir

Le cinéaste almatois, Jimmy Larouche.

Archives Le Quotidien

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Quotidien

Le cinéaste almatois, Jimmy Larouche, a organisé un concours «Deviens critique de cinéma» en invitant les cinéphiles à visionner sa dernière réalisation, Antoine et Marie, et soumettre une opinion de 250 mots. Il a sélectionné une critique gagnante parmi tous les participants. Un montant de 250$ accompagne la publication de la critique. Voici la critique gagnante:

«Un long métrage qui nous fait prendre conscience du désarroi, de l'isolement et de l'anxiété que subit une victime de la drogue du viol. Le contexte de la sexualité sur le net est assurément d'actualité ainsi que les situations qui en découlent. Les acteurs nous plongent dans le non-dit et nous invitent à déduire des scènes très bien jouées qui nous amènent à un très haut niveau de sensibilité. Par contre, je trouve qu'il manque malgré tout de texte. Je suis demeurée en attente quant à la dénonciation de l'agresseur, mais il faut croire que c'est ainsi que cela se passe, c'est-à-dire que la victime a peu ou volontairement pas d'espace pour dénoncer à cause du jugement des autres, des questionnements suggestifs des enquêteurs face à l'habillement de la victime, ses consommations, sa façon d'être avec les hommes. En conclusion, l'histoire nous dit que ces situations ont très peu évolué et qu'une victime l'est doublement, par l'évènement en soi et par le jugement des autres. Un film qui aurait intérêt à être présenté à la télévision pour atteindre un plus large auditoire particulièrement féminin.»

Diane Bouchard

Métabetchouan

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer