Réflexions sur la guerre...

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Quotidien

Dans mon enfance, mon grand-père me parlait de la guerre; de ce qu'il en advenait. Je lui ai dit que je ne comprenais pas. Quelques décennies plus tard, je ne comprends toujours pas! Il s'avère illogique pour moi de penser que des personnes s'entre-tuent! Pourquoi le font-elles?

La majorité des pays sont militaristes. C'est-à-dire que leur système politique s'appuie sur l'armée. Plusieurs jeunes sont recrutés pour rejoindre celle-ci et reçoivent un entraînement extrêmement rigoureux; on les programme, les endoctrine, on cristallise leurs idéologies afin qu'ils répondent aux normes édictées. Parmi celles-ci, le droit de tuer en est un et on leur apprend très vite qu'il faut être prêts à se défendre et/ou à attaquer!

Devenus soldats, ils partent en guerre sur la décision d'un homme, d'un seul: le chef d'État, le président ou premier ministre d'un pays. La véritable raison importe peu puisqu'on les a formés à obtempérer.

Autrefois, on partait à la guerre pour acquérir des territoires. Rappelez-vous les affrontements entre la cavalerie et les indiens. Qui gagnait? La cavalerie, bien sûr puisqu'ils possédaient plusieurs hommes et armes. Tant qu'aux Indiens, ils se terraient, par obligation, dans des lieux de plus en plus éloignés de «l'Homme blanc» car celui-ci représentait «le mal...heur».

Aujourd'hui, les enjeux diffèrent.

On se bat encore pour acquérir d'autres territoires afin de posséder leurs richesses matérielles et monétaires mais s'ajoute à cela la destruction d'armes nucléaires à la fine pointe de l'armurerie par crainte d'un attentat. Non mais je viens d'écrire cela! Cela ne relève-t-il pas de la pure ironie? Attaquer dans la peur éventuelle de se faire attaquer. Bien sûr, il y a bien d'autres raisons comme Hitler qui voulait régner sur le monde entier et ainsi, confirmer la suprématie aryenne. Et, la planète toute entière a assisté à un génocide en interagissant à la toute dernière minute (pour ainsi dire)! Des millions de Juifs y ont trouvé la mort...pour le désir d'un unique homme. Comment a-t-il procédé? Tout simplement par la cristallisation des idéologies, l'endoctrinement et la programmation tout comme l'armée.

Les guerres se perpétuent et beaucoup de gens meurent! Mais, attention, les soldats ont le droit et le devoir de tuer. Aberrant, n'est-ce pas! Une fois la guerre terminée, ils reviennent dans leur pays d'origine et plusieurs reçoivent des «médailles d'honneur» et le pays victorieux festoie leurs valeureux sauveteurs! Tant qu'aux soldats qui ont trouvé la mort, ils ont droit à de fastueuses et dispendieuses obsèques pour souligner leur malheureux (mais prévisible décès). Et qui paie tout cela? Les honnêtes citoyens!

Je ne peux cependant pas omettre de mentionner que pendant la Première et Deuxième Guerre mondiale, les soldats prenaient de la morphine en quantité presque industrielle car ils ne pouvaient plus faire face à ces tueries sanguinaires. La majorité de ces soldats ont soufferts de troubles post-traumatiques pendant des années! Quelle victoire!

Dans le même mouvement, un homme va entrer dans un restaurant avec une mitraillette et tuer 12 personnes? Il sera immédiatement incarcéré et subira un procès pour meurtre au premier degré et passera le reste de sa vie en prison!

Dans ce cas-ci, on ne s'objectera pas! On va plutôt vouloir le lyncher!

Mais, cette personne souffrait peut-être de dérèglements mentaux? Et, si pour cette raison, elle bénéficie de la clémence du juge, elle ira dans un hôpital psychiatrique et sortira lorsque les psychiatres (soutenus par le gouverneur général) le décideront. La population sera alors révoltée!

Que constatons-nous?

Tout le monde est outré et indigné du geste posé par cette personne parce qu'elle a tué alors que des centaines et des milliers de gens décèdent par des meurtres militarisés lors d'une guerre! Hormis l'objet de leur convoitise, des villages sont décimés et de pauvres personnes innocentes y trouvent la mort!

Où se situe le raisonnable et le déraisonnable dans tout ce cirque (enceinte où se déroulaient, chez les Romains, des jeux) car la guerre est bien un jeu... De pouvoir!

Cerise sur le sundae!

Le premier ministre Harper a décidé que les soldats canadiens appuieraient les Américains! Il a, sans aucun doute, été sollicité par le président Obama pour ne faire qu'un afin d'allier leurs forces en devenant plus nombreux pour maîtriser une éventuelle menace guerrière! Cela est l'évidence même puisque les États-Unis s'ingèrent dans presque toutes les guerres!

Mais si une guerre se déclarait ici? Qui en paiera le prix (monétairement, physiquement et psychologiquement)? Nous tous ainsi que les soldats qui ont cru que défendre leur pays ou en attaquer un autre était méritoire et honorable!

J'ai toujours cru que plus l'Homme évoluait, plus il se dirigeait vers la sagesse! Je pense que je n'assisterai pas à cet état d'âme et d'esprit de mon vivant mais j'espère fortement que nos jeunes n'auront pas à vivre dans les affres laissées par leurs prédécesseurs et, j'oserais ajouter, prédateurs.

Dyan Fleury

Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer