La dernière grande fête?

Nous constatons que la Fête nationale du Québec... (PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

Nous constatons que la Fête nationale du Québec telle que nous l'avons connue est en péril: des coupes de 20% infligées au budget d'organisation des célébrations par le gouvernement font craindre qu'on assiste en 2015 à la toute dernière grande Fête nationale digne de ce nom.

PHOTO BERNARD BRAULT, ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Nous constatons que la Fête nationale du Québec telle que nous l'avons connue est en péril: des coupes de 20% infligées au budget d'organisation des célébrations par le gouvernement font craindre qu'on assiste en 2015 à la toute dernière grande Fête nationale digne de ce nom.

Depuis 181 ans, la Fête nationale est une occasion unique de réunir les Québécois de toutes les régions autour d'un sentiment d'appartenance et de fierté légitimes, peu importe leurs allégeances politiques. Occasion de magnifiques rendez-vous avec l'histoire et la culture ou plus simplement de rencontrer ses voisins aux portes de l'été, la Fête met en contact la population avec les créateurs de chez nous, tant aux événements de grande envergure qu'aux fêtes de village. La Fête nationale du Québec est en somme l'occasion de démontrer au monde l'existence même du Québec et la diversité culturelle qui le caractérise. Affaiblir la Fête nationale diminue assurément notre sentiment d'appartenance, notre solidarité citoyenne, notre confiance envers les institutions, notre fierté collective et, par conséquent, notre capacité à intégrer les nouveaux Québécois avec confiance et ouverture.

Pour notre part, conjointement avec le Mouvement national des Québécoises et Québécois (MNQ), nous avons la conviction que la Fête nationale du Québec mérite de recevoir une attention digne de ce nom et d'être financée adéquatement à la hauteur de son importance. Investir dans notre Fête nationale contribue directement à notre cohésion sociale et culturelle, en plus de générer des retombées économiques essentielles pour des milliers d'animateurs culturels et d'artistes de la relève. La Fête donne ainsi accès aux Québécois à plus de 5000 activités sur 700 sites partout au Québec, et ce, soulignons-le, gratuitement. La population québécoise est attachée à sa Fête nationale et reconnaît son caractère rassembleur: 92% des Québécois considèrent qu'elle est une réussite, et plus des trois quarts de la population la perçoivent comme une commémoration s'adressant à toute la population, sans discernement partisan.

En conséquence, les signataires de cette lettre demandent à ce que les Québécoises et les Québécois puissent célébrer dignement leur Fête nationale et déplorent que les substantielles coupes budgétaires subies en 2015 risquent de la reléguer au rang d'événement de seconde importance, égaré parmi d'autres dans la saison des festivals. Ils implorent également les acteurs de la société civile et les dirigeants des sociétés d'État et de l'entreprise privée à s'investir dans cette grande célébration.

Nous convions aussi la population à réfléchir au rôle unificateur que doit jouer une fête nationale afin de nourrir ce sentiment de fierté et de solidarité qui nous permettent de nous ouvrir au monde et de garder foi en l'avenir. Quant au gouvernement du Québec, à qui il incombe d'assurer la vitalité de notre communauté nationale et la confiance envers nos institutions, nous le sommons de prendre acte de la détermination des soussignés à ce que notre État national s'engage à préserver le caractère unique, civique et non mercantile de notre Fête nationale. Cinquante sous par année, par citoyen, ne nous paraît pas être une dépense extravagante afin de contribuer à la cohésion sociale et la fierté nationale d'un peuple par une commémoration festive et inclusive.

Marc Asselin, Maire d'Alma, Lawrence Potvin, Maire Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Jean-Paul Boucher, Maire de Saint-Gédéon, Gilles Potvin, Maire de Saint-Félicien, André Paradis, Maire de Saint-Henri-de-Taillon, Jocelyn Fradette, Conseiller municipal Alma, Josée Néron, Conseillère municipale Saguenay, Donald Pilote, Conseiller municipal de Saint-Henri-de-Taillon, Évans Potvin, Conseiller municipal de Métabetchouan-Lac-à-la-Croix, Marc Maltais, Conseiller régional à la FTQ, Robert Doré, Président de Québecissime, Pierre Doré, Directeur-artistique Québecissime, Jason Hudon, Métabetchouan, Michel Desmeules, Métabetchouan, Claude Girard, Saint-Charles-de-Bourget, Danielle Clavette, Jonquière, Daniel Brassard, Jonquière, Michelle Clavette, Jonquière, Claire Bouchard, Jonquière

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer