Rendre à César!

Sonia Côté... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Sonia Côté

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

J'ai été très surprise (des propos) contenus dans une lettre ouverte publiée dans cette section le 3 juin concernant le projet de la Coopérative d'habitation La Persévérance. C'est évident que le maire de Saguenay savait que le terrain de Kénogami (était contaminé)! Tout le monde, y compris Loge m'entraide, s'en doutait, car les propriétaires du terrain avaient une pompe à essence. Pouvions savoir l'ampleur de la contamination avant que nous fassions les tests de sol? Là est la question et la réponse est non! Une contamination de surface comme on le présumait était tout à fait possible, mais une contamination majeure et aussi profonde, ni le maire, ni personne ne pouvait le savoir avant les analyses spécifiques que nous avons faites faire. On affirme que le conseiller du secteur n'a pas travaillé fort sur le dossier. Comment fait le lecteur pour en venir à cette conclusion? A-t-il été impliqué de près ou de loin dans ce projet? A-t-il posé un geste pour nous aider à fonder la coopérative, offert un don, un soutien moral à travers ce combat? Ce n'est pas un reproche, loin de là! Mais il est injuste de jeter la pierre à Saguenay qui a fait plus que des efforts pour nous venir en aide au moment où nous en avons eu le plus besoin! Le maire de Saguenay a respecté sa promesse de nous aider malgré la contamination. Ce dernier aurait très bien pu décider de nous laisser tomber et de ne pas chercher un autre terrain... Et un terrain de 40 000 pieds carrés ne se trouve pas à tous les coins de rue! De plus, la ville a offert 940 000$ et un rabais de taxes de 25 ans pour aider la fondation des 24 logements sociaux. Même s'il a fallu se battre corps et âme pour obtenir toute cette contribution municipale, nous sommes capables de rendre à César ce qui est à César en félicitant Saguenay pour sa générosité à l'égard des locataires dans le besoin dont nous sommes les défenseurs. Entendons-nous bien! Loge m'entraide ne fait aucune politique en affirmant cela. Nous ne faisons qu'être simplement reconnaissants envers un partenaire majeur et essentiel dans le combat que nous menons pour le droit au logement et la lutte à la pauvreté.

Sonia Côté

Coordonnatrice Loge m'entraide

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer