Les tableaux numériques interactifs

«À la place d'acheter des TNI, nous pourrions... (Photos fournies par CSBE)

Agrandir

«À la place d'acheter des TNI, nous pourrions investir dans d'autres choses. En plus, ceux-ci se brisent et deviennent désuets très rapidement, car la technologie avance tellement vite», estime l'auteure.

Photos fournies par CSBE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Je me nomme Elsa, je suis en 6e année à l'école Sainte-Bernadette de Jonquière. Je vous écris aujourd'hui pour vous parler d'un sujet qui me tient à coeur, les tableaux numériques interactifs (TNI). Depuis quelques années j'ai vécu l'installation des TNI et je suis en désaccord avec cette méthode de faire. Je vais vous expliquer pourquoi.

Premièrement, en classe nous perdons beaucoup de temps d'apprentissage, car le TNI arrête souvent de fonctionner. Par exemple, la semaine dernière, l'ordinateur a arrêté de marcher et, puisque le TNI est connecté à l'ordinateur, il a arrêté de fonctionner lui aussi. Nous avons perdu un temps fou! De plus, les tableaux interactifs sont beaucoup plus dispendieux que les tableaux à craies. À l'école, nous aimerions avoir du nouveau matériel d'éducation physique, changer les vieux pupitres, peinturer les murs des classes, etc. Malheureusement nous manquons d'argent. À la place d'acheter des TNI, nous pourrions investir dans d'autres choses. En plus, ceux-ci se brisent et deviennent désuets très rapidement, car la technologie avance tellement vite.

Pour terminer, les jeunes d'aujourd'hui sont beaucoup trop en contact avec la technologie. Prendre une pause quand nous allons à l'école nous ferait beaucoup de bien. Il y a seulement une dizaine d'années, les enfants sortaient de l'école et ils allaient jouer dehors. Aujourd'hui nous sortons de l'école et nous allons directement écouter la télévision ou jouer sur notre tablette.

En conclusion, je souhaiterais vraiment que vous preniez en note ma lettre et idéalement qu'on voie des changements. L'idéal serait vraiment de voir le retour des tableaux à craies. Sur ce, bonne journée et merci d'avoir pris le temps de lire ma lettre.

Elsa Tremblay

Jonquière

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer