Oui à une charte des valeurs

La diversité culturelle amène le gouvernement québécois à... (PHOTO ARCHIVES LA PRESSE)

Agrandir

La diversité culturelle amène le gouvernement québécois à mettre en place de nouvelles politiques d'immigration, telle que l'interculturalisme qui a été mis de l'avant par l'historien Gérard Bouchard lors des débats sur les accommodements raisonnables.

PHOTO ARCHIVES LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Aujourd'hui, le Québec doit faire face à des problèmes démographiques tels que le vieillissement de la population et le faible taux de natalité, ce qui le pousse à s'ouvrir davantage à l'immigration. La diversité culturelle amène le gouvernement québécois à mettre en place de nouvelles politiques d'immigration, telle que l'interculturalisme qui a été mis de l'avant par l'historien Gérard Bouchard lors des débats sur les accommodements raisonnables. Ce principe, privilégiant une culture dominante sans toutefois dénigrer la diversité culturelle, nous mène à croire qu'il est difficilement applicable dû à ses nombreuses lacunes. De ce fait, serait-il préférable d'établir une charte des valeurs québécoises afin d'améliorer l'intégration des immigrants?

Pour notre part, nous sommes en faveur d'une telle charte et nous croyons que celle-ci pourrait corriger certains problèmes en matière d'intégration. Nous croyons qu'une charte des valeurs permettrait de mieux cadrer les immigrants avec un seul et même modèle culturel, et ce, pour diverses raisons. Premièrement, il est a noté que 70% des immigrants vont s'installer à Montréal en raison des communautés ethniques qui y sont établies. De ce fait, ces gens ne ressentent plus le besoin de s'intégrer pleinement à la société québécoise puisqu'ils peuvent exercer intégralement leur culture et leur religion à travers leur communauté. Imposer une charte visant l'intégration laïque des immigrants les pousserait à adopter nos moeurs et nos coutumes, pour ainsi favoriser leur épanouissement. Ces changements amèneraient la dispersion des nouveaux arrivants sur le territoire, ce qui empêcherait le surpeuplement des grands centres et des communautés ethniques. Ensuite, nous croyons fortement que le pays d'accueil a amplement le droit d'imposer ses règles. Dans plusieurs pays à travers le monde, il est un devoir pour les immigrants de démontrer du respect envers la culture de la population déjà établie. Par exemple, en Arabie Saoudite, le port du voile est obligatoire pour les femmes y habitant, qu'elles soient musulmanes ou non. La police religieuse veille étroitement à ce que cette règle soit respectée, et un refus à cette demande pourrait provoquer de fortes réactions au sein de la population et des autorités. Ainsi, nous nous demandons pourquoi le Québec ne pourrait pas imposer ses propres règlements religieux à l'instar des autres pays. Pour terminer, nous croyons qu'une charte permettrait d'avoir le contrôle sur divers aspects de notre identité québécoise. Prenons l'exemple de la langue française : la proportion de la population déclarant avoir le français comme langue maternelle a diminué de 80,1 % à 79,7 % entre 2006 et 2011. Si nous ne faisons rien pour changer ces statistiques, le français ne sera plus considéré comme une langue obligatoire aux yeux des nouveaux arrivants.

Pour conclure, nous croyons qu'il serait préférable d'établir une charte des valeurs québécoises au Québec afin de corriger certains accrochages qui persistent en matière d'immigration. Pour notre part, nous pensons que trois aspects pourraient être modifiés ou améliorés tels que cadrer davantage les immigrants avec un seul modèle culturel, empêcher le surpeuplement des grands centres en plus des communautés ethniques et de protéger la langue française. Donc pour quelles raisons ce projet de charte de la laïcité n'a pas été accepté?

Marianne Groleau (17 ans)

Joannie Beaulieu (16 ans)

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer