Abolir les bagarres?

Brandon Prust et Braydon Coburn ont échangé quelques... (PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE)

Agrandir

Brandon Prust et Braydon Coburn ont échangé quelques coups en fin de match.

PHOTO OLIVIER JEAN, LA PRESSE

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Je suis un élève de sixième année à l'école Sainte-Bernadette de Jonquière. On parle beaucoup en ce moment des batailles au hockey, c'est pourquoi que j'ai décidé de faire cette lettre sur ce sujet.

Je suis ni contre ni pour en fait je suis indécis. Commençons par mon seul argument pour, pour ensuite parler de mes deux arguments contre. Pour mon premier argument, je trouve que cela peut donner un très bon spectacle et les gens aiment vraiment ça. Par exemple, quand deux joueurs lâchent leurs gants tous les supporteurs se lèvent de leur chaise en acclamant leur joueur de leur équipe en criant et en applaudissant. Par contre, ce qui est néfaste avec les bagarres ce sont les dangers. Ceux-ci peuvent mettre fin aux carrières des joueurs en leur faisant de graves et dangereuses blessures. Comme par exemple, Georges Parros (ancien joueur du Canadien de Montréal) a dû mettre fin à sa carrière d'hockeyeur car il avait obtenu beaucoup trop de blessures en se bagarrant. Je trouve que les batailles peuvent donner un mauvais exemple pour le hockey. Comme lorsqu'il y a de grosses batailles générales ce n'est plus du hockey mais bien du combat. A-t-on déjà vu une bagarre générale dans d'autres sports d'équipe comme le soccer ou basket je ne pense pas, alors pourquoi il y en aurait plus au hockey? On peut conclure en disant que ce sujet n'est pas complètement clos. Ma solution serait qu'on garde les batailles mais stopper les combats plus rapidement quand il y a quelqu'un qui peut avoir une blessure grave.

Alexis Desnoyers Muckle

Jonquière

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer