Une rencontre cruciale

Sonia Côté... ((Archives Le Quotidien))

Agrandir

Sonia Côté

(Archives Le Quotidien)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Loge m'entraide s'est rendu au ministère des Affaires municipales à Québec le 20 avril pour sauver le projet de Coopérative d'habitation La Persévérance, espérant ravoir le 121 000$ qui avait été coupé par le gouvernement dans la foulée des récentes révisions de programmes.

Même si le gouvernement nous demandait d'avoir trouvé avant le 1er mars la contribution du milieu nécessaire, soit un don monétaire, un rabais de taxes et un terrain prêt à construire pour nous laisser le 121 000$, nous avions quand même espérance de récupérer ce montant.

D'accord, nous n'avions pas le terrain prêt à construire tel que le règlement l'exigeait, mais le maire de Saguenay avait tout de même signé une lettre le 27 février confirmant que Saguenay allait trouver un autre terrain pour remplacer celui qui était contaminé... Cela n'aura quand même pas suffit pour convaincre le ministère. Maintenant, il ne faut plus compter sur Québec. Bien qu'on nous ait confirmé le 20 avril qu'il n'y avait plus de fonds, d'un autre côté, on nous a dit être prêts à regarder à nouveau notre dossier après que nous ayons le terrain promis par la ville. Cette réponse est pour le moins paradoxale... S'il n'y a plus de fonds, terrain ou non, les coffres resteront quand même vides au moment de réviser notre projet? Nous devons maintenant rediriger tous nos efforts vers Saguenay. Nous devons avoir un terrain exempt de contamination mais aussi trouver 121 000$.

Nous avions informé Saguenay en janvier sur le fait que nous allions perdre cette somme si nous n'arrivions pas à trouver un terrain prêt à construire avant le 1er mars. N'eut été de ce problème de contamination ou si la ville avait accepté de décontaminer le terrain ou d'en offrir un nouveau, nous serions déjà en train de construire ces 24 logements sociaux.

La collectivité appuie le projet: 1,7 M$ en dons et contribution ont été amassés! Le 28 avril, à notre demande, le maire de Saguenay a accepté de nous recevoir encore une fois. Cette fois-ci, il nous faudra ressortir avec un terrain dans les mains et une solution pour combler le manque à gagner de 121 000$. Il faut régler ce dossier une fois pour toute si on veut débuter le chantier de construction à l'automne.

Sonia Côté

Coordonnatrice Loge m'entraide

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer