Le transport vert!

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Le Quotidien

Le 22 avril, c'est le Jour de la Terre. On entend souvent dire, lors de cet événement, que chaque petit geste compte pour sauvegarder l'environnement.

Mais, malgré la bonne volonté des petites actions que nous pouvons poser chaque jour, il faudra bien que de grands gestes soient aussi faits pour que l'on puisse constater un tant soit peu des changements vérifiables et concluants pour vivre dans un monde moins pollué. À titre d'exemple, pourrait-on envisager que le mieux-être de notre monde passe par un accès gratuit aux transports en commun dans les villes? Un service public qui pourrait devenir entièrement subventionné par nos gouvernements avec l'aide du privé. Sinon ce service pourrait être financé par les postes de péages de nos autoroutes. Mais là, on verrait sans doute une forme d'ironie ou d'affront aux automobilistes.

Force est de constater que l'un des facteurs importants de la pollution dans les villes vient du nombre de plus en plus grand de ces mêmes automobilistes. Offrir la gratuité aux utilisateurs du transport en commun aurait-il pour conséquence de créer d'autres problèmes liés à l'urbanisme, tels le manque d'espace dans les métros ou encore une demande trop forte en effectifs; trains de banlieue, autobus, transports adaptés, etc? Je ne le crois pas, puisque cette gratuité deviendrait un incitatif pratique et économique pour bien des travailleurs, malgré les quelques inconvénients que cela pourrait amener. Et le vrai problème actuel, n'est-il pas l'accroissement vertigineux du parc automobile ici même au Québec et partout dans le monde d'ailleurs!

Yvan Giguère

Saguenay

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer