Des saisons décevantes

Je ne prétends pas que la maladie qui... ((Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie))

Agrandir

Je ne prétends pas que la maladie qui a touché cinq joueurs a empêché les Saguenéens de battre les Wildcats. Loin de là.

(Photo Le Quotidien-Rocket Lavoie)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Je n'écris pas cette lettre ouverte en «chiâleux». Vous y trouverez des commentaires un peu durs, mais pas gratuits. Ce n'est que l'opinion d'un partisan qui achète deux billets de saison par années et qui lors des matchs dépense pour de la bière, des hot-dogs, de la poutine... Je me pose une question: est-ce que le 2000 à 2500$ que je laisse aux Saguenéens à chaque saison est un bon choix?

Avec une bonne intention, l'administration du club élabore une stratégie, permettant, en particulier, de répondre à une situation bien précise; l'équipe n'a pas fait grand chose ces huit dernières années, et il serait intéressant de porter un grand coup. Cette idée est à l'origine d'une action qui aura eu un effet domino jusqu'à la fin de la saison 2015, et au-delà. Pour mettre en branle ce projet, les meilleurs joueurs de l'équipe sont monnayés à d'autres clubs dès la fin de la période de transaction en décembre 2013. En appréhendant une débâcle, j'aurais voulu dès janvier, être en mesure de me faire rembourser la moitié de mes deux billets de saison! Mais que puis-je faire? Rien! C'est le risque que tu acceptes de prendre, lorsque tu remets des milliers de dollars à une organisation de loisir ou de spectacle, sans être informé des idées de développement ou des grandes lignes de ce qui s'en vient. Mes billets de saisons sont achetés depuis longtemps lorsque la candidature de Saguenay pour présenter la coupe Memorial est annoncée. Sur le moment, j'étais contre, mais quoi faire?

J'assiste donc à une première moitié de saison moins qu'ordinaire, puis à la déconfiture complète d'après les Fêtes. À la fin de la saison, mon plan de match est établi; je renouvellerai mes billets de saison pour 2014-2015. Après tout, je me suis claqué une saison très décevante, j'ai payé en dollars réels des spectacles désolants. De plus, aux dires de l'administration, nous auront du bon hockey en 2014-2015. Je prendrai ensuite une pause pour une ou deux saisons, peut-être plus, nous verrons. Cela dépendra des difficultés qu'auront les administrateurs à renflouer le club malgré de nombreux choix au repêchage manquants. J'assume que lors de la décision du «Grand Coup», le club a tenu compte des pertes relatives aux futurs billets de saison avant leur lancer de dés de 2013.

Nous aboutissons en septembre 2015 avec une équipe plus âgée. Il n'y a aucun joueur de 16 ans dans le club. Malgré que cela contrevienne à la mission première d'un club de la LHJMQ, il faut maintenant le «bourrer». Et puis tout s'enlise; Québec obtient la coupe Memorial, aucune cohésion, une infirmerie beaucoup trop visitée etc. Le changement de coach (nécessaire, selon tous) donne un bon coup de fouet, et pour un mois environ, nous observons un club qui gagne en cohésion, en synchronisme et en confiance. La chimie commence immédiatement à opérer. Tout semble revenir sur les rails jusqu'à ce que la fin de la période des transactions arrive. Nous aurons droit alors à une autre déconfiture en deuxième moitié de saison, jusqu'aux séries avec Moncton. Alors que le club aurait dû progresser jusqu'aux séries, la cassure des échanges de décembre ne s'est refermée qu'à la toute fin de la saison.

René-Pierre Caron

Chicoutimi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer