Fatima: tourner la page

L'église Fatima... ((Photo Jeannot Lévesque))

Agrandir

L'église Fatima

(Photo Jeannot Lévesque)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Le rôle d'une ville est de faciliter la vie aux promoteurs qui veulent investir dans leur milieu.

Dans le cas de l'église Fatima, tous les ingrédients sont réunis pour insuffler un vent de fraîcheur à un quartier vieillissant. J'ai passé mon enfance et mon adolescence près de cette église, je l'ai donc vu dépérir chaque année. À une certaine époque, il y avait même deux écoles qui ont changé de vocation depuis le temps. Que voulez-vous, autres temps, autres moeurs! Il est temps de tourner la page et de passer à autre chose. La ville a bien d'autres préoccupations que de maintenir artificiellement en vie un patient cliniquement mort.

Et ne me parlez surtout pas de patrimoine. Pour moi c'est synonyme de subventions et qui dit subventions dit argent des contribuables. N'en déplaise à quelques «pelleteux de nuages» et à une minorité «d'accrocs» à un symbole, Saguenay doit tout mettre en oeuvre pour que ce projet domiciliaire se réalise. Le seul reproche que je puisse faire au promoteur est d'avoir coupé de beaux érables à maturité. J'ai toujours rêvé d'une cabane à sucre en ville!

Gérard Girard

Jonquière

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer