Faire partie de la solution!

Le temps froid et les bris d'équipements ont... ((Archives))

Agrandir

Le temps froid et les bris d'équipements ont plongé Produits forestiers Résolu dans le rouge avec un manque à gagner de 26 millions $ pour le premier trimestre de 2014.

(Archives)

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Greenpeace cherche à mon avis à nuire à l'industrie forestière depuis de nombreuses années. J'ignore ce qui motive cette organisation et surtout qui la finance. Parce que se promener en bateau sur l'océan, ça coûte cher. En plus que ça pollue un bateau! Et les employés de cet organisme sont payés par qui?

Il y a plusieurs autres secteurs d'activités qui polluent, pourtant Greenpeace s'acharne sur un secteur en particulier. Il joue avec mon gagne-pain et celui de près de 6000 autres travailleurs de la forêt dans la région.

Je me souviens, lors d'un congrès de la CSN dans les années 1990, cet organisme demandait déjà aux travailleurs de la forêt de dénoncer l'industrie concernant les rejets de dioxine.

Étant un retraité de Produits forestiers Résolu (PFR), j'ai été à même de constater les investissements au cours des années afin de réduire les effets de la fabrication du papier sur la nature. PFR n'a pas le choix de se conformer à la norme FSC mais il n'est pas le seul acteur dans l'obtention de cette norme. Il n'est pas non plus le seul décideur.

Si Greenpeace était de bonne foi, il aiderait plutôt l'industrie forestière à s'améliorer au lieu de tout faire ce qu'il peut pour la tuer. Et surtout, cet organisme porterait son action dans tous les secteurs d'activités affectant l'environnement.

Mais nous vivons dans une ère industrielle et chacun de nous profite et bénéficie du développement économique de l'industrie du papier et de l'aluminium pour ne nommer que ceux-là, parce qu'il y plusieurs autres industries. Chacune d'elle, a sa façon, transforme la nature directement ou indirectement.

Il est grand temps que les travailleurs de la forêt, les différents paliers de gouvernements et la population en général se mobilisent afin de contrôler cet organisme «tueur de région». Tout ce qu'offre Greenpeace à notre société est-elle la pauvreté, l'aide sociale et la désolation?

Chacun de nous, incluant l'organisme Greenpeace, profite du confort que nous a offert le développement industriel. Il y a donc des solutions pour atteindre un équilibre écologique. Ce n'est certainement pas cette guerre entre Greenpeace et Produits forestiers Résolu qui nous aidera à l'atteindre!

J'invite Greenpeace à faire partie de la solution au lieu de nous faire la guerre et de nous faire crever. Le caribou forestier, c'est important, mais la vie humaine l'est tout autant.

Messieurs et mesdames de Greenpeace, soyez conscients qu'en faisant la guerre à PFR vous risquez la vie de 6000 familles de façon directe et de la vie de tous les autres travailleurs qui vivent indirectement de l'activité économique de l'exploitation forestière.

Je n'ai rien contre Greenpeace en particulier, je suis contre leur actions que j'estime contres-productrices dans le secteur de la forêt alors qu'il pourrait être partenaire d'un secteur d'activités qui a besoin d'aide, au nom de ceux qui y gagnent leur vie.

Chacun de nous doit s'inscrire en faux contre les agissements de Greenpeace envers notre région dans ce dossier qui, disons-le, a déjà du mal à survivre dans le présent contexte économique.

Sylvain Côté

Alma

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer