La culture et la région

Elles s'ajouteront aux inquiétantes nouvelles en provenance du... (Photo: Bernard Brault, archives La Presse)

Agrandir

Elles s'ajouteront aux inquiétantes nouvelles en provenance du milieu des communications qui menacent l'information régionale, dont les coupures à Radio-Canada et dans la presse écrite.

Photo: Bernard Brault, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

Sur un fond social de mutation technologique, le milieu culturel régional et québécois connaît depuis quelques années des changements importants qui posent de grands défis aux artistes, artisans et travailleurs de la culture. C'est dans cet environnement déjà exigeant qu'est survenue récemment l'annonce par le nouveau gouvernement d'une réorganisation majeure de l'État et d'importantes compressions budgétaires, qui ont notamment entraîné la remise en question des conservatoires de musique en région. D'autres actions du même genre se profilent à l'horizon. Elles s'ajouteront aux inquiétantes nouvelles en provenance du milieu des communications qui menacent l'information régionale, dont les coupures à Radio-Canada et dans la presse écrite.

La prochaine année s'annonce donc particulièrement importante pour le Conseil régional de la culture qui tient son assemblée générale le 23 octobre.

Pour faire face à ces défis, le CRC s'est livré à une série de travaux pour identifier les enjeux et préciser ses priorités. Ces chantiers ont mené à l'élaboration d'une vision stratégique pour donner un nouvel élan à notre action.

Inspirée par l'UNESCO qui reconnaît désormais la culture comme quatrième pilier du développement durable, cette vision renouvelée soutient que la culture occupe et doit de plus en plus occuper une place centrale dans le développement du Saguenay-Lac-Saint-Jean, y compris en matière économique. On le sait depuis toujours, la culture est un élément central du développement des sociétés et des humains. Peut-être l'a-t-on perdu de vue en cette ère de mondialisation et de changement technologique, où le capitalisme primaire et les diktats de la finance ravalent trop souvent la culture en produit de consommation à mettre en marché.

La définition de la culture par l'UNESCO nous ramène à l'ordre: ensemble des traits distinctifs, spirituels et matériels, intellectuels et affectifs qui caractérisent une société, un groupe social. Elle englobe, outre les arts et les lettres, les modes de vie, les droits fondamentaux de l'être humain, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances.

On comprend dès lors toute l'importance de la culture au même titre que l'économie, l'environnement et le social, dans le développement durable et la qualité de nos vies.

Nous devons nous approprier cette vision et l'appliquer à notre patrie le Saguenay-Lac-Saint-Jean. J'en suis convaincu, toute notre histoire, la plus ancienne comme le plus récente, nous invite à le faire. La culture a été, est et devra être un vecteur central de notre identité, du développement régional, de notre avenir.

C'est dans cet esprit que le Conseil régional de la culture entend réaliser son mandat, notamment en étant un intervenant actif de l'entente spécifique bientôt signée avec la Conférence régionale des élus et d'autres partenaires. Elle aura pour objectif stratégique l'affirmation de la culture et son apport au développement économique et social du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

D'autre part, le nouveau gouvernement a maintenu l'initiative d'un sommet économique qui devrait se tenir au printemps 2015. Ce sera une occasion unique pour le CRC de mettre en oeuvre son orientation stratégique pour que la culture y prenne toute sa place et que des approches novatrices de développement et des projets précis y soient retenus. Nous mettrons tous les efforts pour y arriver. Nous entendons établir des partenariats productifs avec les acteurs sociaux, dont les milieux des affaires, de l'emploi, de la santé, de l'éducation et du tourisme, explorer de nouvelles approches de financement et de développement des publics, et finalement mettre en oeuvre une stratégie de positionnement et de promotion de la culture.

Les prochains mois seront cruciaux, déterminants pour l'avenir de la culture au Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Il faut intensifier notre action pour faire valoir notre point de vue et représenter l'intérêt des artistes, des travailleurs et des organismes du milieu culturel. Pour l'avenir de la région elle-même, il faut mettre de l'avant un projet social qui met en priorité la qualité de vie de ses habitants et qui reconnaît que les arts, les lettres, la culture et le patrimoine font partie intégrante de son développement.

Laval Gagnon

Président

Conseil régional de la culture

Saguenay-Lac-Saint-Jean

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer