Coup de chapeau aux négociateurs

À la lecture des reportages de Katerine Belley-Murray dans le Quotidien des... (Photo Rocket Lavoie)

Agrandir

Photo Rocket Lavoie

Partager

Sur le même thème

Le Quotidien

À la lecture des reportages de Katerine Belley-Murray dans le Quotidien des jeudi et vendredi, 20 et 21 décembre, sur la conclusion d'une entente de prolongation de conventions collectives entre Rio Tinto Alcan et le Syndicat national des employés de l'aluminium d'Arvida (SNEAA), j'éprouve beaucoup d'admiration et de fierté pour l'excellent travail de négociation concertée réalisée par les comités de négociation syndical et patronal.

Du côté syndical, il faut beaucoup de courage politique et surtout un leadership démocratique très fort du président et de son équipe de négociation pour recueillir 90% d'adhésion aux résultats de plus de trois mois de négociation rigoureuse avec les interlocuteurs patronaux. Pour la partie patronale, nous retrouvons ce même courage et cette croyance aux principes de la négociation raisonnée (concertée) qui a été, sous l'influence de Carol L'Italien et de Lévis Desgagné, le processus de négociation implantée chez Alcan en 1983 pour ne pas revivre les conflits de 1976 et 1979. Malgré, selon mon point de vue, des erreurs de parcours de la courte grève de 1995 à des installations d'Alcan au Saguenay et du lock out de 2011-12 chez Rio Tinto Alcan à Alma, les négociateurs patronaux et syndicaux ont su maintenir depuis 30 ans une culture de concertation en matière de relations du travail.

Les négociateurs syndicaux du SNEAA et patronaux de Rio Tinto Alcan viennent d'illustrer que ce sont des êtres humains qui négocient avec leur coeur et leur raison. Ils ont choisi de développer une relation de coopération entre eux et d'identifier les enjeux à affronter pour parvenir à des solutions procurant un bénéfice mutuel aux employés et aux patrons.

Ils ont évité, comme nous le démontre le scénario rocambolesque de la négociation entre les dirigeants de la Ligne Nationale de Hockey et l'Association des joueurs, le piège d'une guerre de position basée sur des listes constamment changeantes d'offres et de demandes. Une telle guerre de position, qui se livre généralement sur la place publique en utilisant les médias comme courroie de transmission des états d'âme des négociateurs, est vouée à l'échec. Cette stratégie de négociation est inefficace, ne permettra pas d'atteindre un accord judicieux entre les parties (il y aura un perdant et un gagnant ou deux perdants) et surtout, détérioreront ou compromettront leurs relations pour les années à venir.

Les négociateurs syndicaux du SNEAA et patronaux de Rio Tinto Alcan ont démontré qu'une négociation ne se déroule pas sur la place publique. Pour dépasser le rapport de force traditionnel d'affrontement sur la place publique et vivre un rapport de force de l'intelligence, il faut se réfugier dans un lieu propice à maintenir un dialogue ouvert et respectueux des personnes, à définir par une communication transparente d'informations pertinentes les enjeux à travailler, à communiquer les intérêts des parties à satisfaire, à rechercher et à trouver des solutions basées sur un accord judicieux (gagnant/gagnant) pour les employés et les patrons.

Encore une fois le mythe des actions syndicales qui font fuir des investissements importants pour l'avenir socio-économique de la région est remis en question par le travail du comité syndical de négociation. Quant à la partie patronale, elle a mis en application le principe que l'amélioration continue des performances productives est interdépendante de la prise en considération des performances humaines. Notre région peut être fière du travail de concertation de négociateurs syndicaux du SNEAA et patronaux de Rio Tinto Alcan qui demeure un exemple à suivre

Pierre Deschênes

Professeur en psychologie organisationnelle

Université du Québec à Chicoutimi

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer