À toi, le faux croyant qui tue l'humanité

Un exemplaire du Coran.... (Archives AP)

Agrandir

Un exemplaire du Coran.

Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien

CHRONIQUE ÉGLISE / Toi, oui toi, peu importe où tu es à présent que les balles t'ont enlevé la vie, je dois te parler et tu dois m'entendre, car ce que j'ai à te dire aurait pu changer le sens de ta vie si tu avais ouvert ton esprit au temps opportun.

Tu viens de sacrifier ta vie en croyant faussement que tu plairais ainsi à Dieu. Tu as cru un instant que cette action te vaudrait la reconnaissance éternelle d'un dieu sanguinaire. Or je te le déclare, celui par qui tu as tué ces vies innocentes n'a rien à voir avec le vrai Dieu que confessent tes soeurs et tes frères croyants, qu'ils soient juifs, chrétiens ou musulmans*.

Car le Dieu de tes frères, il est le même et unique pour tous : il est l'Amour qui crée le monde; Il est la Vie qui s'insuffle dans les êtres vivants; il est la Vérité qui a inscrit une Loi éternelle au plus intime de chaque âme; il est la Justice qui n'accorde qu'à lui-même le droit de juger; il est la Paix qui sème dans le coeur humain un désir incessant de l'accomplir; il est l'Espérance qui donne à chacun, à chacune, la force de bâtir un monde où toutes ces vertus puissent s'épanouir. Et il est, par-dessus tout, celui qui donne la Foi à qui la demande, pour que le chantier de l'humanisation se réalise selon le plan du Grand Architecte plutôt que par les efforts limités et égocentriques des humains.

Est-ce ce Dieu qui t'a poussé à tuer? Le crois-tu encore, maintenant que tu te retrouves devant lui? Ne vois-tu pas qu'en te pardonnant ton geste insensé, il te prouve que ce que tu as fait ne peut être que l'oeuvre de l'Adversaire, celui qui sème le mal, la division, la haine, la violence et la mort? Ne découvres-tu pas que c'est plutôt ce faux dieu que tu as suivi, celui qui résiste au vrai Dieu, l'Unique? Dieu ne peut justifier la mort d'un homme de la main d'un autre homme. Dieu ne se laisse jamais porter en étendard d'une nation contre une autre, d'une couleur de peau contre une autre, d'une religion contre une autre, d'une manière de concevoir la sexualité contre une autre. Trop tard, te dis-tu? Non, parce que ce Dieu est le vrai miséricordieux, celui qui sait encore voir dans le fou, le meurtrier, le désaxé, le radicalisé, une ombre d'humanité que seule sa Lumière peut encore purifier.

Maintenant, tu vois et tu es rempli de remords. Tu voudrais réparer, mais pour toi c'est impossible. Il ne te reste que la miséricorde infinie de ce Dieu véritable. Et il n'y a aucun doute qu'il te l'accordera sur un simple repentir.

Ce Dieu, le seul qui soit vrai, est pour moi un scandale. Aujourd'hui, j'ai envie de le détester parce qu'il te pardonne. Je lui hurle ma colère parce qu'il t'a laissé poser ton geste insensé. Je lui crie à quel point nous ne valons rien, nous ne sommes rien, nous n'avons rien qui soit issu de notre humanité pour le convaincre de nous venir en aide et encore moins pour nous garder. Car aujourd'hui, à travers toi et tous les autres guerriers du mal, nous n'avons pu que lui prouver une fois de plus que nous ne méritons rien de sa confiance, ni de son amour, ni de sa patience. Aujourd'hui, j'accueillerais un nouveau déluge comme une bénédiction, car rien de moi ne veut survivre à ton acte meurtrier puisque je suis ton frère.

* Le Coran compte quelque 6300 versets au total, dont 300 contiennent des mots tels que « combattre » ou « tuer ». Cinq versets, en tout, sont une injonction à tuer. La question est de savoir comment lire le texte. Dans certains passages du livre du Deutéronome, Dieu invite à tuer. Pour la majorité des juifs et des chrétiens, il est clair que ces injonctions se réfèrent à une situation historique et ne sont pas valables au pied de la lettre. Il en est de même pour la majorité des musulmans vis-à-vis du Coran. [...] (Source: « Dans le Coran, sur 6300 versets, cinq contiennent un appel à tuer ».

Jocelyn Girard, 

Agent de pastorale

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer