Qui est-il ?

Omar Mateen, 29 ans, auteur de la fusillade... (PHOTO TIRÉE DU SITE MYSPACE.COM)

Agrandir

Omar Mateen, 29 ans, auteur de la fusillade à Orlando.

PHOTO TIRÉE DU SITE MYSPACE.COM

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Myriam Bouchard
Le Quotidien

CHRONIQUE / Qui est cet homme, au teint basané, qui bombarde de son visage à la fois mon cell, mon ordi, ma télé? Qui est celui qui a remis, fort tristement, Orlando sur la «map» pour autre chose que son Walt Disney World? Qui est celui que je n'ai point envie de nommer, mais que vous reconnaîtrez certainement en sachant qu'il a tué 49 personnes et fait 53 blessés coupables de rien, en théorie, si ouverture à l'homosexualité il y a? Qui est cet homme qui a chamboulé la Terre entière en faisant quasi table rase d'une boîte de nuit gaie?

Peut-être un homme homophobe?

Teintée d'une histoire de croyances, de moeurs, de sociétés, de cultures ou encore de religions empruntant des traits radicaux, la thèse de l'homophobie a été suggérée par plusieurs. Oui, encore en 2016, il y a des gens incapables de même tolérer l'existence des lesbiennes, gays, bisexuels et transgenres, et ce, avec ou sans explications évidentes, mais toujours injustifiées.

Attitudes et comportements négatifs s'en suivent alors malheureusement; sous-entendus, moqueries, menaces, intimidation, harcèlement, violences de toutes sortes, propagande haineuse et oui, aussi extrême qu'elle puisse paraître, même la tuerie en est un exemple.

Était-ce cela le problème de cet homme? Vivait-il cette haine viscérale envers cette différence qu'est l'homosexualité? Manquait-il à ce point d'ouverture vers ceux qui aimaient autrement que lui? Peut-être...

Peut-être était-il un homosexuel refoulé?

Celle-là aussi je l'ai entendue: il ne voulait pas être homosexuel. À ceci, je me questionne plutôt à savoir s'il ne voulait pas ou s'il ne pouvait pas l'être. En voilà toute une nuance! Et s'il s'agissait d'un mélange des deux?

Imaginez un peu le sentiment possiblement ressenti à la perception d'une attirance sexuelle quelconque envers une personne du même sexe quand, toute une vie, parents, milieu, références, regroupement religieux, voire soi-même, ont condamné et condamnent encore l'homosexualité. De quoi refouler pour répondre aux normes imposées! Comment avouer être cette personne ô combien stigmatisée?

Facile de jouer la comédie! Autrement de vivre, jour après jour, avec une réalité qui ne colle pas avec la vérité,sa propre vérité. A beau mentir qui vient de loin, le coeur, lui, n'en croira jamais rien, augmentant ainsi une détresse plus que probable.

Est-ce cette relation amour - haine envers sa propre orientation sexuelle qui pourrait expliquer un tel geste envers ses victimes qui elles, s'assumaient à 100% et non à coup de gaz et de frein, en catimini.

Peut-être était-il un homosexuel souffrant d'homophobie?

Et si le dégoût envers lui-même était si grand, si insoutenable, si criant? Un mal de vivre constant engendre officiellement une vulnérabilité donnant accès à ce qu'il y a de pire chez l'être humain. Telle une bouée de sauvetage, pour apaiser toutes ses souffrances, l'homme cherche à s'accrocher à un courant prônant ce qu'il semble correct de penser. Et si son allégeance à l'État islamique avait été cette bouée? «Je me répugne tellement que je projetterai cet écoeurement sur mes semblables, les homosexuels...»

Qui était-il?

Loin d'avoir la prétention de pouvoir analyser une personne à travers mon cell, mon ordi ou ma télé, je dois répondre qu'à l'image de tout le monde, je ne sais pas, en fait, qui était cet homme. Ceci dit, je sais qu'il était certainement troublé, dérangé, probablement même malade pour commettre ce mal. Ce mal qui, selon moi, est officiellement en lien avec cette différence qu'est encore aujourd'hui l'homosexualité. Il est celui qui, bien qu'à l'extrême, m'a prouvé, la nuit du 12 juin 2016, que rien n'est encore gagné.

Myriam Bouchard est infirmière et sexologue

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer