Changements pour la chasse au caribou

La limite de capture sera réduite à un... (Archives Le Progrès-Dimanche)

Agrandir

La limite de capture sera réduite à un caribou par permis avec la possibilité pour un chasseur de se procurer un second permis.

Archives Le Progrès-Dimanche

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Roger Blackburn
Le Quotidien

CHRONIQUE / Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs (MFFP) Laurent Lessard a fait connaître l'avancement des travaux de suivi sur la population de caribous du troupeau de la rivière aux Feuilles dernièrement et annonce les changements de règlement concernant la chasse sportive qui seront mis en place dans le nord du Québec pour la saison 2016-2017.

Les travaux de classification automnale de 2015 indiquent que le nombre de faons de ce troupeau s'est accru, mais que la proportion de grands mâles demeure préoccupante selon le ministère. La population a ainsi été évaluée à environ 332 000 caribous à l'automne 2015, ce qui représente une baisse d'environ 6,7 % comparativement à celle estimée à l'automne 2014. Ce déclin s'explique principalement par le faible taux de survie des mâles. Par conséquent, l'application de modalités plus restrictives pour la gestion de la chasse sportive est de mise, indique le document du ministère.

«La limite de capture sera réduite à un caribou par permis avec la possibilité pour un chasseur de se procurer un second permis. Certaines modalités, spécifiant la longueur des bois, visent à réduire la pression de récolte sur le segment des grands mâles. De plus, la zone 22A sera fermée. Le nombre de permis attribués à la chasse sportive dans les zones 22B et 23 Ouest sera réparti de la façon suivante:

Zone 22B

Délivrance de 1 234 permis. Fermeture de la chasse d'hiver (la période de chasse débutant le 1er décembre 2016 et se terminant le 31 janvier 2017). Interdiction d'abattre des caribous sans bois ou portant des bois de moins de 15 cm. Mise en place d'un corridor d'exclusion de la chasse sportive en terres de catégorie III de part et d'autre de la route menant à Chisasibi.

Zone 23 Ouest

Délivrance de 1 498 permis. Fermeture de la chasse d'hiver (la période de chasse débutant le 13 août 2016 et se terminant le 2 octobre 2016). Pour un chasseur s'étant procuré un deuxième permis dans cette même zone, interdiction d'abattre plus d'un caribou dont la taille des bois dépasse le dessus de la tête de plus de 40 cm en hauteur. «Par ailleurs, les nations crie, inuite et naskapie assureront le suivi de leur récolte, conformément aux engagements pris en ce sens», précise le ministère.

Déception des chasseurs

La Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs (FédéCP) se dit déçue de l'offre de chasse au caribou et dénonce la décision du ministre Lessard de procéder à la fermeture de la chasse sportive dans la zone 22A, seule zone uniquement disponible aux chasseurs québécois par tirage au sort. La FédéCP dénonce également les autres mesures annoncées et elle est convaincue que ces nouvelles décisions ne sont soutenues par aucun impératif biologique et scientifique, mais plutôt dictées par des enjeux politiques.

La FédéCP prétend que les chasseurs québécois sont évincés du Nord, il faut aussi comprendre qu'étant donné le prix élevé qu'il en coûte pour chasser le caribou à l'automne dans la zone 23 Ouest, les Québécois se dirigent plutôt chez des pourvoyeurs de la zone 22B durant la période hivernale, au moment où ce gibier a migré plus au Sud. «On comprend alors, du fait que le gouvernement vient de baisser de 2210 caribous pouvant être récoltés dans la zone 22B, c'est encore les Québécois qui font les frais de cette décision. On peut aussi se demander comment les pourvoyeurs d'hiver, de la zone 22B, survivront après une telle décision» s'interroge l'organisme.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer