Presque un tremblement de terre

CHRONIQUE / À l'aube de 2016, je veux vous parler un peu de ma dernière année... (Archives Le Quotidien, Michel Tremblay)

Agrandir

Archives Le Quotidien, Michel Tremblay

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Phil Desgagné
Le Quotidien

CHRONIQUE / À l'aube de 2016, je veux vous parler un peu de ma dernière année comme gouverneur chez les Saguenéens de Chicoutimi. Une organisation qui a vécu presque un tremblement de terre!

Tout a été changé, des gestionnaires aux entraîneurs. La seule qui n'a pas été changée, c'est la directrice administrative, Diane! Une chance qu'elle était là pour faire toute la transition qui s'est passée durant la dernière année.

On est passé d'une équipe de 14 joueurs de 19 ans à la plus jeune formation de tout le circuit Gilles Courteau. Et avec de meilleurs résultats qu'on a atteints l'an passé, avec le 12e rang!

Yanick Jean est arrivé avec l'équipe dès le début décembre 2014 et il a terminé la saison avec sensiblement le même effectif. À la fin de la saison, le DG s'est mis à l'oeuvre et a parcouru le Québec, les Maritimes et même l'Europe, à la recherche de nouveaux talents. Il l'a fait avec toute sa nouvelle équipe de dépisteurs, parce qu'à l'époque où Yanick est arrivé, tout le monde avait démissionné.

Au repêchage de juin dernier, à Sherbrooke, Yanick a volé le spectacle avec plusieurs transactions. Il a même réussi à repêcher trois fois en première ronde et il a repêché trois défenseurs. Yanick, d'ailleurs, voulait rebâtir sa défensive parce qu'il ne restait qu'un seul vétéran avec de l'expérience avec les Sags, Allard. C'était tout un défi de rebâtir la défensive.

À la mi-saison, on peut dire mission accomplie. L'équipe se retrouve parmi les meilleures formations de tout le circuit au niveau de la défensive. Du repêchage de l'an dernier, neuf joueurs sont toujours de l'alignement actuel.

En plus, durant la saison estivale, Yanick a dû rebâtir tout son entourage au niveau hockey. Il a d'abord embauché Jean-François Jolin pour devenir son adjoint. Il a même réussi à convaincre Claude Bouchard, entraîneur des Marquis dans la Ligue nord-américaine, de venir lui donner quelques heures pour les périodes d'entraînement et également aider Jean-François Jolin, qui était quand même tout nouveau comme adjoint dans la LHJMQ.

Ensuite, Renald Nepton, qui évoluait avec l'équipe depuis au-delà de 40 ans, a vu son rôle changer. Il est devenu directeur des opérations hockey. Un homme de confiance pour Yanick.

Yanick s'est adjoint également Dany Corneau, celui qui l'aide au dépistage et qui est son conseiller hockey. Dany, un gars de Jonquière, était avec Rouyn-Noranda depuis une dizaine d'années.

Après un début de saison très difficile, 0-9, l'équipe s'est très bien replacée et a continué de progresser. Au moment où on se parle, elle a une fiche de ,500.

Du côté des gestionnaires, il y a là aussi beaucoup de changements. En janvier dernier, Laval Ménard, l'instigateur du groupe de Pierre-Marc Bouchard, a quitté la formation. Alain Deschênes, l'actionnaire majoritaire de l'équipe, est resté presque seul parce que Pierre-Marc évolue actuellement toujours en Europe à cause de sa carrière.

Ça été une année difficile. M. Deschênes a travaillé extrêmement fort pour rebâtir la confiance des partisans et, également, sur le plan administratif. Au mois de novembre dernier, il a décidé de remettre l'équipe à la Ville, qui est toujours propriétaire de la formation. Rapidement, le maire Jean Tremblay a réussi à convaincre Marc Denis, Richard Létourneau et Jean-François Abraham de relever le défi de terminer la saison avec les Sags comme bénévoles.

Les trois se sont rapidement mis à l'oeuvre et ont réussi à convaincre une trentaine de gens d'affaires pour une campagne de billets de saison qui a très bien réussi. On parle de plus de 300 billets vendus.

Actuellement, avec l'équipe de marketing, ils travaillent à trouver de nouvelles promotions. Les trois bénévoles préparent déjà la relance de l'équipe pour la saison prochaine.

Avant de terminer, je désire offrir mes meilleurs voeux à toute la population du Saguenay-Lac-Saint-Jean.

Propos recueillis par Katerine Belley-Murray

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer