Où était la télé francophone?

Une tranche de la Coupe du monde de... (Photo Presse Canadienne)

Agrandir

Une tranche de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste a été présentée à Montréal, en fin de semaine.

Photo Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Phil Desgagné
Le Quotidien

Difficile à expliquer. Une tranche de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste a été présentée à Montréal, en fin de semaine.

L'équipe canadienne est composée à 90 pour cent de patineurs québécois et elle connaît beaucoup de succès. Malgré cela, aucun réseau de télévision francophone n'a jugé bon de présenter les compétitions au petit écran, contrairement au réseau anglophone CBC. Je trouve cette situation inacceptable. Pour ma part, j'ai suivi cette Coupe du monde sur le site Internet de Radio-Canada.

Félicitations à Marianne Saint-Gelais, qui a connu une superbe fin de semaine avec trois médailles. Bravo également à Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, qui a obtenu sa première médaille individuelle en Coupe du monde en terminant deuxième au 1000 mètres.

Ce fut plus difficile pour Valérie Maltais, avec deux disqualifications, dont une très douteuse au 1000 mètres qui l'a empêchée de passer en finale.

Les Saguenéens

Dans un premier temps, vous comprendrez qu'il m'est impossible de commenter les plus récents développements au niveau de la gestion des Saguenéens en raison de mon poste de gouverneur de l'équipe.

La semaine dernière, j'écrivais que les matchs qui s'en venaient allaient permettre à Yanick Jean de bien évaluer son équipe et son caractère. Le premier match de la semaine, une victoire à Victoriaville, a été très encourageant et Julio Billia a offert une performance exceptionnelle. D'ailleurs, Billia connaît ses meilleurs moments depuis longtemps. Vendredi, c'était la visite des Cataractes de Shawinigan et de Samuel Girard, de Roberval. Les 2300 amateurs présents ont pu apprécier le talent extraordinaire de ce jeune défenseur. Il est présentement le meilleur pointeur parmi tous les défenseurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec et son talent est tout à fait exceptionnel.

La grande question qui se pose maintenant: réussira-t-il à convaincre une équipe de la Ligue nationale de hockey de le sélectionner en première ronde malgré son petit gabarit? Son talent en fait un candidat évident pour la première ronde. Mais son physique est son principal handicap. Mais partout où il a passé, Samuel a été dominant et a surpris tout le monde. Lors du match de vendredi que les Sags ont perdu 3-2, c'est Samuel qui a été la grande étoile.

Mais les jeunes Sags ont montré du caractère et ils auraient pu se sauver avec la victoire. Ils n'ont pas été déclassés, si on fait exception de la première période. Les joueurs de Yanick Jean ont bien passé ce test malgré la défaite.

Samedi, les Saguenéens ont connu un début difficile en accordant deux buts aux Olympiques de Gatineau au cours des trois premières minutes. Mais ils ont réussi à porter le pointage à 3-2 en deuxième période et ils ont été dans le coup pour le reste de la rencontre. Maintenant, ils attaquent une séquence de trois matchs en quatre jours dans les Maritimes. Petite note pour les partisans des Sags, ceux qui sont abonnés à Vidéotron pourront suivre gratuitement ces parties sur Internet.

En bref

J'ai rencontré des amateurs de golf qui m'ont raconté que le club Saguenay a décidé de prolonger sa saison d'une semaine. On me dit que les conditions du terrain sont encore excellentes, même en ce début de novembre...

Claude Bouchard est très heureux du retour de Yannick Riendeau avec les Marquis. Par contre, sa présence obligera d'autres joueurs à passer leur tour dans certaines situations. Un surplus de bons joueurs, c'est toujours un bon problème pour un entraîneur...

Propos recueillis par Serge Émond

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer