Une catéchèse pour la famille élargie

L'une de nos orientations est de tenter un...

Agrandir

L'une de nos orientations est de tenter un meilleur équilibre entre la catéchèse des enfants et celle des adultes.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Le Quotidien
Le Quotidien

CHRONIQUE ÉGLISE - Voilà déjà quelques années que l'équipe diocésaine, portant le chantier de la catéchèse, s'intéresse à l'approche intergénérationnelle.

L'une de nos orientations est de tenter un meilleur équilibre entre la catéchèse des enfants et celle des adultes. Le fait de vivre des activités en famille élargie (incluant les grands-parents) nous permet de rejoindre également des adultes.

Un second objectif poursuivi par notre équipe est d'offrir un modèle qui diffère du courant scolaire, en tentant une expérience à l'esprit communautaire plus large que le regroupement par tranches d'âge.

Un dernier objectif, et non le moindre, s'appelle l'angle de la liberté! Faire le passage des inscriptions, à un parcours aux participations libres et à une catéchèse communautaire, s'avère selon moi l'un des déplacements le plus difficile à faire. Lorsque j'écris «difficile», je ne dis pas impossible, mais un chemin d'avenir à mettre en place doucement!

Ce modèle de catéchèse est vécu ponctuellement à quelques endroits du diocèse. Trois paroisses du Lac-Saint-Jean, soit Chambord, Desbiens et Saint-André ont choisi d'en faire leur modèle, maintenant riche d'une expérience de trois ans. La personne responsable du projet est l'abbé Pierre Boudreault, celui qui a osé transformer le modèle de catéchèse. Je ne peux passer sous silence les nombreux bénévoles qui collaborent au projet, car leurs présences créatives donnent souffle et lumière.

Que vous dire de plus pour vous convaincre de la beauté de cette initiative? Je vais tenter de vous décrire une rencontre type sans mettre de côté mon engouement.

Rencontre type

L'activité débute par un déjeuner offert aux familles, ce qui permet et facilite un temps de fraternité. Je note que la contribution financière est libre, mais la générosité des parents couvre les frais. De charitables personnes bénévoles, incluant les papas, préparent et servent la nourriture pour chaque activité.

Au coeur de la catéchèse se trouve la Parole de Dieu proposée en début de rencontre. Souvent quelques questions sont lancées par la suite pour en approfondir la compréhension. S'ensuit la proposition de quelques ateliers où parents et enfants se retrouvent ensemble, afin de poursuivre la réflexion autour de la Parole.

L'atelier bricolage tente de se renouveler à chaque activité, passant de la peinture, la terre cuite et jusqu'à la réalisation d'un vitrail dont la vitre provient d'un magasin à rabais. La rencontre se termine par une célébration de Parole bâtie à même les ateliers: une chorale, une scène biblique actualisée sous forme théâtrale, une présentation des oeuvres artistiques et un envoi dans le monde animé par le groupe des «babines aux bottines». Il restera à l'animateur ou à l'animatrice de relier les diverses ficelles en y ajoutant des moments de recueillement. Sans reproduire ce modèle intégralement, je souhaite ici donner le goût de favoriser d'autres expériences qui ouvrent des horizons nouveaux en catéchèse. Ce modèle, je l'ai importé de Belgique, plus précisément du Professeur Luc Aerens, qui m'a permis d'assister aux activités qu'il animait dans sa paroisse.

Mylène Renaud, Équipe diocésaine de pastorale

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer